107 DAL
104 HOU
107 IND
97 SAC
106 ATL
98 DEN
116 CLE
101 WAS
104 NYK
112 BKN
77 CHI
133 BOS
88 MEM
111 LAL
113 POR
105 MIN
98 LAC
121 MIA

Les Nuggets misent sur la continuité

BasketSessionPar BasketSession Publié

Dans une ligue et une conférence ou les contenders se réinventent perpétuellement, les Denver Nuggets misent sur leur groupe.

Quand on est les Denver Nuggets, on sait qu’il n’est pas aisé de faire venir des joueurs d’impact. Du coup, quand on les a sous la main, autant faire le maximum pour les conserver. C’est visiblement l’état d’esprit qui anime la franchise et qui l’a poussée à miser sur son groupe actuel. Si Nikola Jokic et Will Barton ont été resigné cet été, c’est précisément pour cette raison.

Alors que les Golden State Warriors, les Houston Rockets ou, l’an dernier, les Boston Celtics, n’ont pas hésité à chambouler leur effectif pour tenter de progresser, Denver mise sur la continuité et sur la progression de ses jeunes joueurs.

« L’Ouest s’est renforcé, mais je pense qu’avec notre culture ça ne sera pas dur pour nous de faire les playoffs », a expliqué Will Barton, plein de confiance, au Denver Post.

« On a montré quelle équipe on peut être. Tout ce qu’il nous reste à faire, c’est d’arriver dès le training camp et la présaison avec l’état d’esprit qu’on avait en fin d’année. »

La Conférence Ouest sera un vrai coupe gorge l’an prochain encore, mais les Nuggets ont effectivement de quoi entretenir l’espoir. L’an dernier, ils n’ont loupé les playoffs que d’une défaite en prolongation, le dernier jour de la saison régulière. Si l’infirmerie reste vide, le club peut effectivement espérer surfer sur sa bonne vague en renforçant un collectif déjà bien huilé.

Le cœur du groupe est talentueux et devrait encore monter en régime : Nikola Jokic, Will Barton, Gary Harris et Jamal Murray ont tous beaucoup progressé, tandis que Paul Millsap reste un joueur d’impact et un roc sur lequel se reposer. Il sera maintenant intéressant de voir comment prendra la greffe d’Isaiah Thomas et s’il pourra mettre ses problèmes de santé derrière lui pour redevenir l’explosif scoreur qu’il était à Boston.

A suivre !