Derrick Rose décisif pour Chicago face à OKC

Les Chicago Bulls ont bénéficié de la belle fin de match de Derrick Rose pour se défaire d'OKC. Un match référence contre un contender pour l'équipe de Fred Hoiberg.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Derrick Rose décisif pour Chicago face à OKC

Chicago Bulls 104-98 Oklahoma City Thunder

Les Chicago Bulls savaient que la venue d'OKC et de ses deux superstars constituait un véritable test. Jimmy Butler avait gueulé dans la presse, Fred Hoiberg avait réclamé plus d'intensité dans le jeu et tout le monde se demandait si la franchise de l'Illinois changerait de visage pour ce choc. Réponse : oui. Exit Tony Snell, bienvenue à Doug McDermott, pour sa première titularisation en NBA. Difficile de dire si la présence de l'ailier a radicalement amélioré le jeu des Bulls. Mais s'ils l'ont emporté pour porter leur bilan à 4 victoires et 2 défaites, c'est avant tout parce que leur supposé franchise player a pris ses responsabilités. Les rumeurs d'un mécontentement autour de l'implication de Derrick Rose à l'entraînement notamment ont visiblement fait mouche, puisque le MVP 2011 s'est libéré cette nuit, particulièrement dans le money time. Alors que  Thunder était revenu à égalité dans les dernières minutes pour combler un écart en partie créé par Joakim Noah, auteur d'une très bonne entrée (4 points, 7 rebonds, 4 passes), Rose est sorti de sa boîte. En inscrivant 10 de ses 29 points (12/25 plus 7 passes) dans les 3 dernières minutes, le meneur de Chicago a montré qu'il était encore capable de prendre un match à son compte. Il fallait au moins ça pour que Kevin Durant n'arrache pas la partie dans le camp d'en face, lui qui a inscrit 33 points pour pallier la soirée moins prolifique à la finition de Russell Westbrook (20 pts, 8 passes et 10 rebonds quand même).
"Le fait que Derrick ait pu réussir un match comme celui-là sera un énorme boost pour sa confiance. Je lui tire mon chapeau", a déclaré Fred Hoiberg après la rencontre au micro de NBA.com
Pour une fois, le backcourt des Bulls a oeuvré de pair, sans que l'on ait l'impression que des tensions viennent véroler leur association. Jimmy Butler a lui inscrit 26 points tout en ne baissant pas de pied en défense comme depuis le début de la saison. Reste maintenant à enchaîner pour prouver que la mécanique n'est pas uniquement efficace ponctuellement.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest