Andre Drummond et Reggie Jackson en mode machine à Portland

Avec un Andre Drummond auteur d'un nouveau double-double terrifiant (29 points, 27 rebonds), les Detroit Pistons sont allés s'imposer chez les Portland Trail Blazers cette nuit.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Andre Drummond et Reggie Jackson en mode machine à Portland

Portland Trail Blazers 103-120 Detroit Pistons

Si Andre Drummond s'approche des 20 points et 30 rebonds de moyenne pendant encore quelques semaines, on ne voit pas comment les Detroit Pistons vont pouvoir manquer les playoffs. Et si en plus Reggie Jackson bat plusieurs fois son record de points en carrière au cours de la saison, l'affaire sera dans le sac... En déplacement à Portland cette nuit, les joueurs de Stan Van Gundy se sont à nouveau appuyés sur un Drummond titanesque dans la raquette (29 points, 27 rebonds et 4 contres) pour renverser une situation extrêmement compromise. Menés de 15 points au début du 4e quart-temps, les Pistons sont passés en mode tornade pour finalement remporter cette partie au Moda Center avec 17 points d'avance. Comme expliqué plus haut, Reggie Jackson n'y est évidemment pas pour rien non plus. Si Andre Drummond a fait très fort statistiquement, l'ancien meneur d'OKC a inscrit 40 points (15/26) et orchestré le comeback de son équipe. Lui même n'en revenait pas d'avoir connu un tel coup de chaud.
"Ce qui est drôle c'est que parfois j'avais l'impression que ce n'était pas moi qui mettait le ballon dans le panier, que j'étais simplement en train de regarder. L'équipe faisait bien circuler la balle, les écrans étaient bons et j'ai juste eu à être agressif", a expliqué Jackson sur NBA.com.
Drummond en a lui profité pour asseoir sa domination au classement des rebonds, mais aussi à celui du nombre de matches à au moins 25 points et 25 rebonds parmi les joueurs en activité. Bien que plus jeune que ses poursuivants, l'ancien joueur de UConn devance Dwight Howard et Al Jefferson, excusez du peu...
"Les stats d'Andre sont phénoménales. Même s'il ne prenait plus aucun rebond jusqu'à notre retour de road trip, il serait encore dans le top 3... Ce soir, dans le money time, il donnait l'impression de gober le ballon, c'était impressionnant", a salué Stan Van Gundy.
A ce rythme-là, et en dépit d'une adresse toujours chancelante sur la ligne, Andre Drummond pourra difficilement être snobé en février pour le All-Star Game...  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest