Ce jour où Dirk Nowitzki a été tellement sublime que Jeff Van Gundy a vrillé

Ce jour où Dirk Nowitzki a été tellement sublime que Jeff Van Gundy a vrillé

En mai 2011, Dirk Nowitzki a sorti un match culte contre le OKC de Durant, Westbrook et Harden. L'Allemand a chamboulé JVG, alors aux commentaires.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Dirk Nowitzki a des fans hardcore au sein de la rédaction de BasketSession/REVERSE. En même temps, difficile de ne pas apprécier l'Allemand sportivement et humainement ? Malgré tout, on sait qu'il faut parfois ne pas s'emballer et savoir raison garder. Tout le contraire de Jeff Van Gundy un soir de mai 2011, après ce qui reste comme l'une des performances les plus exceptionnelles de la carrière du Wunderkind : ses 48 points lors du game 1 de la finale de la Conférence Ouest contre Oklahoma City.

Face au récital de Dirk Nowitzki, tortionnaire de Serge Ibaka, l'ancien coach des New York Knicks et des Houston Rockets, devenu consultant à la télévision, est parti dans une tirade mémorable.

"Si j'étais à la place de Serge Ibaka, j'appellerais mon premier fils Dirk. C'est incroyable. C'est tellement bon. Il a maîtrisé son art.

Quand Rick Carlisle a dit que c'était l'un des 10 meilleurs joueurs de l'histoire, il l'a peut-être sous-estimé. Dirk Nowitzki pourrait bien être l'un des cinq meilleures de tous les temps après cette performance. J'ai tort, mais en fait j'ai raison".

On adore Dirk Nowitzki et cette performance - comme toute sa campagne jusqu'au titre avec les Mavs en 2011 - était du genre orgasmique. Mais dans le top 5 All-Time, vraiment ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest