144 BKN
127 ATL
105 CLE
128 PHI
110 IND
99 NYK
128 WAS
110 LAL
113 DAL
120 SAC
96 NOP
102 MIA
95 DEN
86 TOR

Doc Rivers s’en prend aux arbitres : « C’est une énorme blague »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Doc Rivers a fermement critiqué l'arbitrage après la défaite des Clippers contre les Rockets... La NBA a rapidement réagi en sanctionnant le coach des Clips d'une amende de 15 000 dollars.

Dominés par les Houston Rockets, les Los Angeles Clippers ont perdu un match crucial dans la course aux playoffs la nuit dernière. Une défaite qui a du mal à passer pour Doc Rivers, particulièrement agacé par l'arbitrage. Frustré par la manière dont les officiels ont dirigé la rencontre, le coach es Clips se demandait encore après le match comment le nombre de coups de sifflets avait pu être aussi déséquilibré entre les deux équipes.

« Je ne parle pas beaucoup de l'arbitrage », a-t-il d'abord rappelé à ESPN.

« ils sont pris 41 tirs à 3-points et nous en avons pris 18. Nous avons marqué deux fois plus de points qu'eux dans la peinture. Et ils ont bénéficié de 28 lancers francs et nous 8. C'est une blague. C'est une énorme blague. »

D'autant que l'ancien entraîneur de Boston avait semble-t-il ordonné à ses troupes de multiplier les attaques vers les cercles. Une tactique qui n'a malheureusement pas porté ses fruits. Au grand dam du technicien qui estime que ses troupes auraient pu espérer un meilleur sort si les arbitres avaient fait leur travail en sanctionnant les fautes adverses.

« J'ai eu l'impression que nos joueurs ont pris des coups pendant tout le match. Lou Williams s'est fait tué sur une action et ça n'a pas été sifflé. Austin Rivers a pris un coup et il n'y a pas eu faute. DeAndre Jordan s'est fait pousser dans le dos... Je ne me suis pas plaint des arbitres de l'année. Nous joueurs ont tout donné. Mais le fait qu'ils shootent autant de lancers francs en plus étant donné la façon dont notre équipe a attaqué, ça n'a juste aucun sens en termes de basket. Mais nous devons aller de l'avant... »

Habitué aux coups de gueule à l'encontre du corps arbitral, Doc Rivers s'était jusqu'à présent fait discret cette saison. Insuffisant pour émouvoir la NBA qui n'a pas tardé à sévir en sanctionnant le technicien d'une amende de 15 000 dollars...