Draymond Green met un joli tacle aux Cavs en niant les rumeurs de son beef avec Thompson

Draymond Green a bien vanné les fans des Cleveland Cavaliers qui ne devraient pas voir de titre avant un bon bout de temps.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline
Draymond Green met un joli tacle aux Cavs en niant les rumeurs de son beef avec Thompson

Il semblerait que Draymond Green ait une version différente de celles qui circulent sur l’embrouille qu’il aurait eue avec Tristan Thompson à la soirée après les ESPYs. Pour rappel, après des tensions entre les deux joueurs lors des dernières finales NBA, il se murmure en effet que le big man des Cleveland Cavaliers aurait frappé (ou poussé) celui des Golden State Warriors dans une soirée organisée par LeBron James. On est certes bien loin des aventures de Booba et Kaaris dans un aéroport mais quand même...

« J’ai bien kiffé toutes vos histoires et vos talk shows ces derniers jours ! Tout est faux », a écrit le joueur des Golden State Warriors dans une story Instagram. « Ouais, continuez, mes bonnes gens. »

Et comme Draymond Green est quelqu’un de taquin, il en a profité pour caler un bon petit tacle à ses (désormais anciens) ennemis de Cleveland. Un fan avait créé un événement Facebook pour organiser une parade en l’honneur de Tristan Thompson, le nouvel héros de tous ceux qui ne supportent plus Green. En description, il en avait expliqué l’objectif :

« Nous aimerions tous frappé Draymond au visage, donc nous devons célébrer quelqu’un qui l’a (probablement) fait ! »

Démarche amusante, donc, d'un habitant de Cleveland, ville qui sait organiser des parades quand il le faut (voir plus bas). Du coup, Draymond Green s’est fait plaisir avec un bon gros tacle :

« Ils vont devoir annuler la parade aussi (vu que les rumeurs sont fausses).

Nan, gardez la parade. Cette ville ne risque pas d’en avoir une avant longtemps… J’avais oublié que Bron était parti. »

Game over.

Ou presque.

Après tout, les Cleveland Cavaliers ne gagneront probablement pas un titre avant quelques siècles. Mais la ville n’a visiblement pas besoin de trophées pour faire des parades. En janvier dernier, il y en avait eu une pour célébrer la saison « parfaite » des Browns : 0-16.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest