Miami Heat : Dwyane Wade doit-il sortir du banc ?

Dans les chiffres, le Miami Heat est meilleur avec Dwyane Wade sur le banc. Erik Spoelstra doit-il confier un rôle de 6 ème homme à sa star ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Miami Heat : Dwyane Wade doit-il sortir du banc ?
La question pourrait en choquer plus d'un. Comment oser flanquer sur le banc l'un des meilleurs joueurs de la ligue, un futur Hall Of Famer, double champion NBA et champion Olympique de surcroît ? Il ne s'agit pas d'une réelle opinion mais plutôt d'une série de statistiques compilées par ESPN qui laisse à penser que le Miami Heat pourrait (le terme est évidemment à prendre avec des pincettes) mieux jouer avec Dwyane Wade sur le banc. L'arrière serait toujours un membre éminent de la franchise mais disposerait donc d'un rôle de sixième homme, un peu comme celui occupé par Manu Ginobili à San Antonio. Premier chiffre, les champions en titre affichent un différentiel de +8 points (sur 100 possessions) sur leurs adversaires avec WoW sur le parquet. Une statistique plus que correct qui grimpe à 16,9 pts lorsque la star de la franchise est relégué sur le banc de touche. On peut traduire ce chiffre par un exemple concret. Lors du match 2, le Heat était encore au coude à coude avec les San Antonio Spurs lorsque Chris Bosh et Dwyane Wade sont envoyés au repos par Erik Spoelstra. S'en ai suivi un impressionnant 33-5 de Miami, bien emmené par LeBron James et Mario Chalmers. Les Floridiens ont donc pris l'ascendant sur les Texans avec deux des trois Amigos sur le côté. Depuis le début des playoffs, "Flash" ne tourne "que" à 14 points par match (avec néanmoins 4 rebonds et 4 passes). Des statistiques digne d'un excellent sixième homme mais à des années lumières de ses chiffres en carrière... Evidemment, il ne faut pas oublier que Wade est désormais au service de LeBron James et - surtout - qu'il évolue avec un genou blessé. Justement, ses pépins physiques récurrents ne devraient-ils pas glisser le joueur de 31 ans vers le banc comme un certain... Manu Ginobili ?

Très bien, plaçons Dwyane Wade sur le banc. Reste à trouver qui mettre au côté de Mario Chalmers dans le starting five. ESPN a cherché à comparer l'association entre LBJ et Ray Allen à celle entre Wade et le King. Le résultat est sans appel...

Players Mins ORtg ORtg Diff
James-Wade 507 106.9 100.3 +6.64
James-Allen 330 119.8 100.9 +18.9
Une fois sur le banc, Dwyane Wade serait alors le leader de la deuxième unité. Il retrouverait un rôle accru en attaque au coté de Norris Cole, Mike Miller et compagnie et pourrait bénéficier du ballon un peu plus souvent entre ses mains. A l'inverse, Ray Allen serait un shooteur supplémentaire dans le cinq majeur. Vu la défense des Spurs sur LeBron, les role players du Heat ont tout intérêt à se montrer adroits. Depuis le début des finales, Ray-Ray tourne à 67% aux tirs, même pourcentage à trois-points... alors que Wade n'est pas, ou plus, une menace extérieur. Cependant, il y a de faible chance qu'Erik Spoelstra ose se passer de son leader dès le coup d'envoi. Après tout, Dwyane Wade est l'âme du Heat... et il pourrait peut être difficilement accepter un rôle de sixième homme, même si les chiffres tendent à montrer que Miami en sortirait gagnant...
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest