Eric Gordon pense que les Rockets auraient gagné avec Paul

BasketSessionPar BasketSession Publié

Pour les Houston Rockets, c'est évident : ils auraient joué les finales NBA si Chris Paul ne s'était pas blessé et n'avait donc pas manqué les deux derniers matches contre les Golden State Warriors.

Le débat risque de faire rage pendant un bon moment. Les Houston Rockets ont de nombreuses occasions de faire et refaire le match et le monde. Ils ont perdu les deux derniers matches de la série malgré des écarts de plus de dix points créés en début de match à chaque fois. Ah, et si leurs tirs étaient rentrés. Et surtout, ah s'ils avaient joué avec Chris Paul. Le meneur All-Star était très précieux depuis le début des playoffs. Notamment sur cette série. Il s'est blessé lors du Game 5 remporté par son équipe. Les Texans menaient alors 3-2. Ils se sont inclinés par deux fois sans lui. Dont cette nuit, lors du Game 7.

"Ça craint parce qu'on sait que l'on aurait pu gagner cette série si on avait eu un playmaker de plus. Si nous avions eu Chris, nous aurions joué jeudi [date du Game 1 des finales NBA 2018]. C'est dur", confie Eric Gordon.

Il a effectivement manqué un autre playmaker aux Rockets. James Harden s'est fatigué en dribblant sur place pendant de longues secondes à chaque possession. Chris Paul avait pris l'habitude de gérer les fins de matches. Et ça marchait. Sans lui, Houston a pris l'eau par deux fois dans les troisièmes quarts temps.

"Il était vraiment bon pour ça lors des matches que nous avons gagné. Les Warriors commençaient un run et il répondait avec un trois-points. Nous n'avions pas ça lors des deux derniers matches", remarquait Mike D'Antoni.

Les Rockets peuvent se lamenter. Le résultat ne change pas. Ce sont bien les Warriors qui iront défier les Cavaliers en finales NBA.