Derek Fisher : « José Calderon fait son boulot »

Sur un siège éjectable depuis le début de la saison, José Calderon regagne petit à petit la confiance des fans alors que les New York Knicks retrouvent le chemin de la victoire.

Clément BartholoméPar Clément Bartholomé | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derek Fisher : « José Calderon fait son boulot »
Quatre victoires pour deux défaites, c'est le bilan des New York Knicks depuis le début de l'année. Un bilan encourageant, surtout après la lutte qu'ont livré les New-Yorkais battus sur le fil à San Antonio vendredi, et qui fait taire petit à petit les critiques envers un joueur : José Calderon. S'il a manqué le tir de la gagne contre les Spurs, le meneur espagnol s'est rattrapé hier soir lors de la victoire des siens (100-88) contre les Milwaukee Bucks en compilant 9 points 7 passes décisives 4 rebonds et 2 interceptions en 29 minutes et surtout, une défense qui a limité Michael Carter-Williams à 4 points (1/8). C'est sous l'ovation du Madison Square Garden que Calderon et Carmelo Anthony ont rejoint le banc en fin de rencontre. Le coach des Knicks Derek Fisher a ensuite tenu à complimenter le travail du meneur :
"José fait son boulot", rapporte-t-il au New York Post. "Je peux vous parler de sa situation, je l'ai vécue, lorsque le meneur de jeu est dans un système dans lequel on ne lui demande pas de faire la même chose qu'aux autres meneurs. Certains soirs, on peut avoir l'impression de n'être capable de rien. Ce qui fait taire les critiques, ce sont les victoires. Si vous faites gagner votre équipe même si vous ne marquez que 2 points, c'est ce qui marche le mieux."
Avec 7.5 points 3.9 passes décisives et 3 rebonds en 27.4 minutes par match cette saison, les statistiques du vétéran de 34 ans font pâle figure comparées à celles des autres meneurs titulaires de la ligue. Mais c'est lui qui rythme l'attaque en triangle des Knicks, qui fait circuler le ballon, qui organise le placement des joueurs et qui hausse le tempo quand nécessaire. Un job qui lui convient parfaitement:
"C'est ce que je suis. En tant que joueur et en tant que personne, je fais de mon mieux chaque soir. Certains soirs, cela fonctionne mieux que d'autres. Je sais que les gens veulent un meneur qui score 30 points par match, mais je ne suis pas comme ça."
Malgré des rumeurs envoyant notamment Brandon Jennings ou encore Tony Wroten aux Knicks, José Calderon pourrait conserver son job de meneur titulaire si la franchise continue de gagner.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest