Flip Saunders : « La NBA, c’est une ligue de bonhommes »

Flip Saunders et les Minnesota Timberwolves sont déterminés à mettre toutes les chances de leur côté pour faire quelque chose de grand.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Flip Saunders : « La NBA, c’est une ligue de bonhommes »
Cela fait tout juste quatre mois que Flip Saunders occupe le poste de GM des Minnesota Timberwolves et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas chômé depuis qu’il a été recruté. Entre les resignatures de Nikola Pekovic et Chase Budinger, le retour de Corey Brewer ou l’arrivée de Kevin Martin et Ronny Turiaf, Flip n’a pas eu une seule minute à lui et il a encore du pain sur la planche. C’est d’ailleurs ce qu’il a confié lors d’une interview avec le Star Tribune. Maintenant que le roster a été rééquilibré et que l’équipe compte du talent à tous les postes, le club doit désormais relever un plus gros défi encore : titrer le meilleur de son effectif. Et pour cela, il faudra déjà commencer par garder les joueurs en bonne forme. Malgré les progrès indéniables affichés par l’équipe l’an dernier, la malédiction des blessures à répétition a une fois encore privé les Wolves de playoffs. Du coup, Saunders a décidé d’adopter une démarche proactive pour tenter de mieux préparer les joueurs en embauchant un nouveau préparateur physique.
« Nous voulons innover et être à la pointe de la technologie dans notre approche. Parfois, tu ne changes pas tes habitudes parce que tu penses que les blessures vont finir par s’arrêter d’elles-mêmes mais nous ne pouvons pas penser de cette façon », a-t-il expliqué.
Au passage, il a expliqué que vu la lenteur des négociations avec Pekovic, le club et le joueur avaient convenu que ce serait dangereux pour lui d’aller à l’Euro sans avoir pu profiter d’une réelle préparation physique. En revanche, Ricky Rubio s’entraîne visiblement d’arrache-pied pour retrouver l’intégralité de ses moyens.
« Ricky s’entraîne très dur. Il fait du cross-training, il enchaîne les sorties de 40 km en vélos dans les montagnes autour de Barcelone avec des virées en kayak sur la mer. »
[caption id="attachment_106556" align="alignright" width="300"] Plus d'excuse maintenant pour Shved.[/caption] Flip Saunders a également laissé entendre que Minnesota avait pour ambition d’utiliser la D-League si besoin était pour développer ses jeunes joueurs et qu’il se pourrait que Shabazz Muhammad ou Gorgui Dieng y fasse un tour. Par ailleurs, il a également expliqué que, vu le roster désormais, les joueurs n’auraient pas d’autre choix que d’être productif s’ils veulent être sur le terrain. Un message qui semble notamment s’adresser directement à Alexey Shved et Derrick Williams.
« C’est une ligue de bonhommes et il y a trois choses qu’on ne te demande jamais quand tu joues ici : ta pièce d’identité pour voir quel âge tu as, tes relevés bancaires et ta page wikipedia pour voir ce que tu as fait dans le passé. Tu dois produire. Ce sont les joueurs qui déterminent leur temps de jeu. S’ils jouent bien, ils sont sur le terrain, si ce n’est pas le cas, ils restent sur le banc. »
A bon entendeur…
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest