Frank Ntilikina, retour sur sa première réussie au Garden

Frank Ntilikina, retour sur sa première réussie au Garden

Le "French Prince " a conquis New York le temps d'une soirée qui en appelle d'autres. Zoom sur sa belle prestation avec les Knicks cette nuit.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié

Quand Frank Ntilikina a foulé pour la première fois le parquet du mythique Madison Square Garden, avec sa tunique des New York Knicks sur le dos, lors d’un match officiel, son équipe était menée de sept points par les Brooklyn Nets. Il restait alors un peu plus de deux minutes à jouer avant la fin du premier quart temps. Quand il est ressorti, huit grosses minutes plus tard, les deux franchises de la grosse pomme étaient désormais à égalité.

Sans même marquer durant ce premier passage, le Français a eu un impact évident. Quelques grosses pressions défensives, dont une d’entrée sur Spencer Dinwiddie, des appuis bien placés et des longs bras pour contester les tirs adverses, du rythme… On retrouvait là l’une des principales caractéristiques du jeune joueur : il est prêt à faire tout ce qu’il faut pour contribuer au succès de son équipe.

Il a fait des erreurs mais son activité en défense était très intéressante. Il a manqué d’agressivité dans l’ensemble mais il a bien fait circuler la gonfle.

« Sa vision du jeu, c’est fou », notait Courtney Lee.

L’arrière new-yorkais était justement à la réception d’une passe lobée du « French Prince ». Ouvert à trois-points, il a mis dedans. La première des cinq passes décisives distribuées par le huitième choix de la dernière draft.

Le scoring se faisait encore attendre. Son premier tir, à mi-distance, n’a rien trouvé d’autre que le cercle. Trop long. Il fallait juste se montrer patient. Une vertu qui ne caractérise évidemment pas les supporteurs des Knicks. Certains d’entre eux commençaient d’ailleurs déjà à se demander pourquoi leur franchise préférée n’avait pas plutôt misé sur l’explosif Dennis Smith Jr, un jeune meneur prometteur qu’il connaisse bien étant donné que ce dernier faisait déjà des cartons sur le territoire US en NCAA l’an dernier. Si cette sortie réussie de Frank Ntilikina n’a sans doute pas mis fin au débat, elle a au moins rassuré quelque peu quelques uns des sceptiques. Les tirs, eux, ont fini par rentrer.

« J’essayais juste de rester confiant et mes coéquipiers m’ont dit de continuer à tirer », expliquait l’intéressé.

A quelques secondes de la fin du troisième quart, il a finalement trouvé sa cible sur un shoot lointain à deux-points. Il a ensuite reculé de quelques mètres pour se placer derrière l’arc et envoyer une nouvelle banderille. Le compteur final : 9 points. Mais aussi 2 rebonds, 5 passes et 1 interception en 23 minutes. Avec un différentiel de +10 pour la première victoire new-yorkaise de la saison.

Les supporteurs des Knicks ont visiblement apprécié leur nouveau chouchou, chaudement applaudi par le public du Madison. Après plusieurs bobos (genoux, cheville) qui ont perturbé ses débuts, la carrière NBA du Français semble enfin lancée. Il s’est senti bien et ses coaches et ses coéquipiers ont aimé l’effort, de même que les fans. L’opération séduction a commencée. Cette fois-ci pour de bon.

Les highlights de Frank Ntilikina

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest