Gilbert Arenas livre sa vérité sur le « gun incident »

L'histoire narrée par Gilbert Arenas est encore plus folle que ce que l'on pensait...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Gilbert Arenas livre sa vérité sur le « gun incident »
Cette semaine, Caron Butler a raconté à la presse que c'est à la base une dette de 1 100 dollars qui a provoqué le célèbre "gun incident" entre Javaris Crittenton et Gilbert Arenas dans le vestiaire des Washington Wizards il y a 6 ans. L'ex-"Agent Zero" a tenu à apporter des précisions à ce récit dans un message Instagram qu'il a ensuite effacé. Selon lui le conflit a débuté parce que JaVale McGee a remporté une partie de cartes qui impliquait le gain des 1 100 dollars de Crittenton, mais que ce dernier a estimé qu'il y avait eu fausse donne. L'histoire est quand même assez folle...
"Je respecte Caron, mais son récit sur les flingues est faux. McGee, Crittenton et Boykins jouaient aux cartes pendant que je dormais. Crittenton perdait méchamment et j'ai décidé de me joindre à la partie. JaVale a gagné les 1 100 dollars de Crittenton, et Boykins lui a réclamé 200 dollars pour une dette passée. Il n'a pas voulu la régler avant l'atterrissage pour ne pas se porter l'oeil. Crittenton, qui n'était pas dans le coup, a commencé à lui dire de régler sa dette. Je suis intervenu pour lui dire de les laisser régler ça entre eux. Il m'a dit d'aller me faire foutre, et je lui ai répondu qu'on était cool avec lui alors qu'il nous devait 500 dollars."
"On a repris la partie, Crittenton a invoqué une fausse donne et ça a commencé à s'embrouiller. Quand on a atterri, il m'a dit qu'il m'aurait cassé les genoux si on avait été dans le rue. Je lui ai dit que je lui filerais les flingues lundi s'il voulait me faire ça. Je me suis ramené à l'entraînement le lundi avec 4 flingues déchargés avec un mot : 'Choisis en un'. Crittenton a demandé ce que c'était que ce bordel et a jeté les flingues par terre avant de sortir un mini silver gun. J'ai rigolé et ça s'est fini là. JaVale a rangé mes flingues dans ma voiture et Caron est allé cacher celui de Crittenton dans le vestiaire".
"Crittenton a été entendu en premier par la direction et moi en tout dernier. L'histoire avait été transformée et j'étais devenu celui qui avait voulu tirer sur Javaris parce que je lui devais de l'argent... Je n'aurais jamais sorti un flingue pour 1 100 dollars alors que je me faisais 20 millions ! J'ai pris 50 matches de suspension et été accusé de délit. Le plus drôle c'est quand il a été fauché par la suite, j'ai donné 60 000 dollars à Crittenton pour l'opération de sa mère, je lui ai dis de ne pas se soucier de moi et que je dirais à tout le monde que c'est de ma faute".
Cette équipe des Wizards était sacrément dingue...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest