Greivis Vasquez prêt à charmer Sacramento

Second au classement du MIP avec NOLA, Greivis Vasquez semble même plaire à DeMarcus Cousins. Un bon point pour s'acclimater chez les Kings.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Greivis Vasquez prêt à charmer Sacramento
Une place de second au classement du MIP créé forcément des attentes. Passé des Pelicans aux Kings durant l'intersaison, Greivis Vasquez se sait observé en Californie, après sa remarquable saison à New Orleans (13.9 pts et 9 pds de moyenne). Le hasard faisant bien les choses, Sacramento est la franchise qui faisait rêver le Vénézuélien lorsqu'il était plus jeune.
"A la télé à Caracas, il n'y en avait que pour Jason Williams et les Kings. J'étais un grand fan de lui. J'essayais de copier ses moves lorsque j'allais jouer dans la rue. C'est là que j'ai commencé à me rendre compte de ce que je ferai plus tard. Je savais qu'à un moment ou à un autre je jouerais en Californie et pour Sacramento. C'est une bénédiction".
Avoir Greivis Vasquez dans le roster semble aussi être une bénédiction pour certains joueurs du groupe de Mike Malone. DeMarcus Cousins, plus habitué à bouder qu'à encenser ses partenaires, a fait l'éloge de son nouveau coéquipier dans des propos relayés par le Sacramento Bee.
"Je n'ai jamais joué avec un meneur de jeu passeur, donc ce sera intéressant. La qualité principale de Greivis est de faire en sorte que les autres aient des tirs faciles. Je crois que c'est un talent particulier que peu de joueurs ont dans cette ligue. Je suis ravi de pouvoir jouer avec lui", a expliqué DMC.
Arrivé à 16 ans à la Montrose Christian High School où est notamment passé Kevin Durant, Greivis Vasquez a encore une sacrée marche de progression pour David Adkins, adjoint à la MCHS à l'époque où le Sud-Américain a débarqué aux Etats-Unis.
"Le plus dur a été de faire en sorte qu'il s'acclimate. On a eu deux ans pour le préparer à intégrer la fac. Il s'est montré très reconnaissant et déterminé. La première fois que je l'ai vu, à l'aéroport, il devait connaître cinq mots d'anglais. Mais il m'a quand même demandé quand est-ce qu'on allait s'entraîner. C'est tout lui. Il travaille continuellement pour progresser".
S'il n'a pas exactement les mêmes qualités que son modèle Jason Williams, Greivis Vasquez paraît à même d'aider les Kings à grimper les échelons dans la Conférence Ouest. Et retrouver un peu du lustre de l'époque où White Chocolate sévissait à l'ARCO Arena ?    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest