Happy Birthday : Robert Horry, le joueur le plus clutch de son temps

Robert Horry fête ses 45 ans aujourd'hui. L'occasion de se souvenir de quelques uns de ses shoots les plus décisifs dans une petite vidéo.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Happy Birthday : Robert Horry, le joueur le plus clutch de son temps
Un seul joueur de la même génération que Michael Jordan et Scottie Pippen a gagné plus de bagues NBA que les deux stars des Chicago Bulls, six fois titrées : Robert Horry. Un exploit pas banal réalisé avec trois équipes différentes (les Houston Rockets, les Los Angeles Lakers et les San Antonio Spurs) et dans un style archi-clutch. "Big Shot Bob", comme il était surnommé sur les parquets, avait cette incroyable habitude de donner le meilleur de lui-même à partir des playoffs et lors des séries les plus tendues. S'il n'a pas le même standing ni le même talent brut que certains joueurs moins titrés que lui, Horry détient sans nul doute la palme du sang froid. Alors qu'il fête ses 45 ans aujourd'hui, on se demande même s'il ne serait pas capable de planter un ou deux paniers au buzzer pour aider une équipe en manque de killers...  Cette vidéo hommage nous rappelle aussi que Robert Horry avait de belles qualités athlétiques, comme le prouve ce dunk assez hallucinant face aux Pistons dans le game des Finales 2005. https://www.youtube.com/watch?v=EsL1KUXnJ1Y Si vous ne l'avez pas lu, on vous conseille le papier écrit par Robert Horry dans le Player's Tribune cette année. L'introduction en elle-même devrait suffire à vous donner envie de lire la suite.
"Voici ce que je pense : Brent Barry est l'un des joueurs les plus intelligents avec lesquels j'ai joué. Le meilleur coach que j'ai eu n'est ni Phil Jackson, ni Gregg Popovich mais Rudy Tomjanovich. Kobe Bryant est le plus gros travailleur que je connaisse. Le triangle est juste un nom fantaisiste donné à ce qui est en fait 50% des tactiques employées ailleurs dans la ligue. Dennis Rodman était un génie. Le basket est impitoyable. Les gagnants ne s'encombrent pas avec de la merde".
"Vous ne serez peut-être pas d'accord avec ce que je viens de dire. Mais c'est un fait, je vois le jeu d'un point de vue différent de celui du fan moyen. Je le vois même d'un point de vue différent de celui de la majorité des coaches NBA. Mais j'ai gagné 7 titres de champion, ce qui devrait vous convaincre de m'écouter quelques instants. Cela vous permettrait d'apprendre quelques chose de différent de tous les clichés que vous entendez à la télévision".
L'article de Robert Horry dans le Player's Tribune.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest