Harrison Barnes : « Je ne suis plus vraiment un rookie »

Harrison Barnes ne se considère déjà plus comme un rookie, il se moque des récompenses individuelles et préfère se mettre au service du collectif.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Il reste huit matches à Harrison Barnes pour terminer sa première moitié de saison NBA. L'ancien de North Carolina drafté en septième position en juin 2012 par les Warriors se sent très bien bien dans sa nouvelle équipe et ne se considère déjà plus comme un rookie.
« Je dirais que je ne suis plus vraiment un rookie.  C'est probablement après mes 10, 15 premiers matches que j'ai commencé à me sentir à l'aise et que j'ai senti que je savais ce que je faisais en termes de rotations défensives et autre », a-t-il confié à l'Oakland Tribune.
Depuis le début de la saison, Barnes a fait ce qu'il fallait pour assurer sa place au NBA Rising Stars lors du All-Star Weekend en février prochain. Titulaire lors de tous les les matches des Warriors, il est le septième meilleur scoreur parmi les rookies avec 9,1 points par match mais a surtout montré ses qualités en défense. Véritable joueur d'équipe, il a confié que les récompenses individuelles ne faisaient pas partie de ses priorités pour l'instant.
« Mon seul et unique but, c'est de gagner des matches et de continuer notre effort pour accrocher les playoffs. Je veux continuer à contribuer chaque jour. Certains soirs, je vais beaucoup jouer, d'autres moins, mais ça n'a pas vraiment d'importance tant que l'équipe gagne. »
Alors qu'en général à l'approche du All-Star Game, les débutants commencent à montrer des signes de fatigue physique, le fameux rookie wall, Harrison Barnes ne montre aucun signe de fatigue physique ou mentale. Il reste sur quatre matches à plus de 10 points et une excellente performance face aux Clippers avec 13 points, 9 rebonds et 4 passes en plus de son travail défensif.
« Tout le monde veut être connu comme un joueur qui joue des deux côtés du terrain car c'est ce qui vous permet de rester longtemps dans cette ligue. Les qualités athlétiques, tout ce show et ces flashs c'est bon pour les fans. Mais être capable de défendre et de créer des choses en attaque, c'est ce qui va vous maintenir dans cette ligue. La chose que j'essaie de faire c'est d'apporter quelque chose de positif à chaque match que je joue. »
Quand on voit l'état d'esprit affiché par leur rookie, on comprend mieux pourquoi les Warriors occupent la cinquième place de la conférence Ouest.
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest