La Hoops Factory, c’est de la balle

La Hoops Factory a été inaugurée vendredi à Aubervilliers. On peut d'ores et déjà vous dire que vous allez kiffer.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
La Hoops Factory, c’est de la balle
On ne va pas vous le cacher, on est hyper enthousiastes au sujet de la Hoops Factory, inaugurée vendredi matin du côté d'Aubervilliers. Certes, il faut marcher une bonne dizaine de minutes en sortant du métro 7 à Porte de la Villette et se perdre un peu dans la zone industrielle du boulevard Félix Faure avant de toucher au but. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Quand on a entendu parler de ce projet à l'époque, on s'était réjoui, forcément, mais on attendait quand même de voir comment cette idée ambitieuse allait se concrétiser. On a vu et on est complètement séduits. Pour la première fois en France, les drogués de basket vont avoir leur lieu de culte, en attendant, espérons-le, d'autres constructions de ce genre dans tout le pays. Ce qui frappe d'emblée en pénétrant dans le bâtiment, c'est la beauté et la qualité des terrains. Gilles, Joseph et Youri, trois des cinq têtes pensantes du projet présentes pour l'occasion, avaient de toute façon décidé de mettre le paquet sur cet aspect. On se croirait dans un training camp NBA avec un parquet époustouflant, sauf que le coût d'une heure de basket ici vous coûtera nettement moins cher que de vous inscrire à un camp d'été et que votre partie sera accompagnée d'un gros son diffusé dans tout l'établissement. "On mettra du Charles Trenet ou du Georges Brassens", plaisante Joseph, avant d'annoncer des playlists logiquement orientées hip hop et rap US pour plaire au plus grand nombre. [caption id="attachment_306996" align="alignleft" width="318"] Le découpage symbolique d'un filet pour inaugurer la Hoops Factory.[/caption] Moins élitiste que l'Urban Foot ou le Foot 5, la Hoops Factory propose de réserver un demi-terrain pour 50 euros l'heure et un full-court pour 80 euros, à diviser évidemment par le nombre de joueurs (ce qui fait 8 euros par personne pour un créneau classique à 5 contre 5). Mais l'idée n'est pas seulement de permettre aux gens de pratiquer leur sport préféré dans des conditions optimales. Si les terrains ouvriront dès mardi prochain, une gaming zone avec des PS4 pour jouer à NBA2K, ainsi que des écrans pour diffuser des rencontres sur BeIN Sport (rediffusées ou en direct), verront le jour dans quelques semaines. "La Hoops Factory fermera aux alentours de minuit dans un premier temps, mais si la demande est suffisamment forte, il n'est pas impossible que l'on modifie ça avec le temps et que l'on pousse un peu plus loin...", précise Joseph. En gros, tous ceux et celles qui ont rêvé d'enchaîner une grosse partie de basket entre potes, une partie de NBA2K et un match à la télé avant d'aller se coucher vont être exaucés.
" Moi, je vois ça comme un trait d'union entre les passionnés de basket, quelle que soit leur culture ou leurs origines. Ce doit être un lieu où tout le monde se sent bien, que ce soit ceux ou celles qui veulent de la compétition (il y aura des ligues du soir), des quarantenaires qui n'ont jamais pu mettre un ballon dans un cercle parce qu'il n'en ont jamais eu l'occasion, ou d'autres qui veulent juste faire des dribbles dans le dos devant les copains et essayer de dunker", explique Youri.
Evidemment absents pour cause de rencontres NBA à disputer, Evan Fournier et Rudy Gobert, les deux parrains de la HF, pointeront le bout de leur nez durant les intersaisons et d'autres têtes d'affiche ne sont pas à exclure à l'avenir. Dans tous les cas, on ne saurait trop vous conseiller de tenter l'expérience.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest