Le jour où Covington a terrorisé Embiid avec un python

On vous recommande chaudement l'article de Kevin Arnovitz sur la construction du collectif des Sixers cette saison, à coups d'exposés et de partage des cultures.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Le jour où Covington a terrorisé Embiid avec un python

Si vous voulez comprendre une partie du succès collectif des Philadelphia Sixers cette saison, on vous recommande chaudement l'article de Kevin Arnovitz d'ESPN. Le journaliste s'est focalisé sur la manière dont Brett Brown a poussé ses joueurs à former un groupe soudé en les poussant à partager leur culture personnelle et leurs passions. Ainsi, au cours de la saison, chaque joueur profite d'un déjeuner pour effectuer une présentation type exposé sur le thème de son choix.

Dario Saric a ainsi évoqué les guerres des Balkans, Ben Simmons la vie sauvage australienne, Timothé Luwawu-Cabarrot la culture française et JJ Redick la possibilité que l'on vive dans un monde virtuel façon Matrix, et Amir Johnson l'histoire du tatouage. C'est l'intervention de Robert Covington qui a le plus fait sensation. Après avoir évoqué son amour pour les serpents, l'ailier de Philly a sorti de son sac un python qui a fait reculer la plupart de ses coéquipiers, notamment Joel Embiid.

"Je n'aime pas les serpents, je n'aime pas les serpents ! Mets le loin de moi sinon je serai obligé de le tuer", a lâché le Camerounais, pris de panique.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest