J.J. Redick a pleuré au moment de quitter Orlando

J.J. Redick est revenu avec émotion sur son départ d'Orlando. Une nouvelle carrière et de nouvelles ambitions l'attendent à Milwaukee.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
J.J. Redick a pleuré au moment de quitter Orlando
Au cœur des rumeurs durant de nombreuses semaines, J.J. Redick a été échangé à Milwaukee quelques minutes avant la fermeture du marché des transferts, dont il aura été l’un des principaux acteurs. Quitter le soleil de Floride pour rejoindre les températures moins exotiques de Milwaukee, forcément un moment délicat pour l’ancien pensionnaire de Duke. Séquence émotion au micro de l’émission Sportstalk, une radio locale d’Orlando :
« C’est une journée triste pour moi. Mais je suis quelqu’un de positif et je vois le bien dans chaque situation. Je suis prêt pour la prochaine étape de ma vie et de ma carrière, mais j’ai ressenti vraiment de la tristesse au moment où je me suis rendu à l’aéroport d’Orlando. J’ai dis au revoir à toute l’équipe, plus particulièrement Jameer Nelson et Joe Rogowski (un des assistants du Magic) car ils sont avec moi depuis le début. C’était émouvant, il y au des larmes. »
On ne saura pas si ce qui le rend le plus triste est de quitter Orlando ou de rejoindre les Bucks. J.J. Redick a passé 7 saisons à Orlando, la franchise qui l’a drafté en onzième position en 2006. Le shooteur infernal a joué les sparring partnairs pendant trois saisons avant de s’imposer au sein de la rotation du Magic. Il garde des souvenirs impérissables de ses années à Orlando :
« Mes meilleurs moments avec Orlando sont sans aucun doute les finales NBA jouées en 2009. L’équipe de 2010 aussi, lorsque j’ai réellement intégré la rotation. C’était l’équipe la plu drôle pour laquelle j’ai joué avec Jason Williams et Matt Barnes, deux personnalités à part. Moi et ma femme nous nous estimons très heureux d’avoir pu être là ces dernières années. »
A 28 ans, J.J. Redick rejoint un candidat au playoffs. Milwaukee occupe actuellement la huitième place de la Conférence Est (26 victoires, 28 défaites). Aux Bucks, le joueur garde le même rôle de sixième homme capable de prendre feu et d’arroser à longue distance (39,7 % de réussite à trois-points en carrière). En réalité, les ambitions de la franchise marquent la principale différence entre Orlando et Milwaukee selon J.J. Redick.
« On ne pouvait pas faire les playoffs (avec le Magic). Orlando est dans un processus de reconstruction. C’est une période de transition après six années consécutives en post-saison. Je le savais avant le début de l’année. Il n’y aucune récompense à être médiocre en NBA. Je me sens mal pour les fans qui doivent supporter ce processus de reconstruction mais je sais que les Magics seront forts à nouveau. Je souhaite le meilleur pour Orlando. Mais je suis excité à l’idée de jouer les playoffs, j’espère que l’on aura un bon classement afin d’éviter Miami. »
Pour son premier match avec les Bucks, J.J. Redick a inscrit 16 points et délivré 7 passes décisives en 35 minutes de jeu. Il pourrait profiter des espaces crées par les deux arrières slasheurs, Monta Ellis et Brendon Jennings pour enfiler les paniers, à condition que ces deux derniers lâchent la gonfle…

Les statistiques de J.J. Redick

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 ORL 50 11 31.5 0.450 0.390 0.891 0.2 2.2 2.4 4.4 0.6 0.1 2.1 1.4 15.1
12-13 MIL 1 0 35.0 0.444 0.333 1.000 0.0 3.0 3.0 7.0 0.0 0.0 2.0 0.0 16.0
12-13 -- 51 11 31.6 0.450 0.389 0.897 0.2 2.2 2.4 4.5 0.6 0.1 2.1 1.4 15.1
Career 397 52 21.9 0.432 0.397 0.880 0.2 1.6 1.8 2.0 0.4 0.0 1.0 1.3 9.3
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest