Jared Dudley : « Comment voulez-vous dire à un joueur qu’il ne peut pas envoyer un message à un coach ? »

N.SPar N.SPublié

Si la NBA souhaite réellement ralentir le tampering, Jared Dudley estime qu'il faut changer des choses au système de Free Agency actuel

Cette folle Free Agency n'a pas été apprécié par tout le monde en NBA. Des annonces ont été faîtes avant l'ouverture officielle du marché le 1er juillet, comme les signatures de Kyrie Irving aux Nets ou Kemba Walker aux Celtics. Le tampering et le système global ne fonctionnent plus comme la Ligue l'entend. Adam Silver, qui a entendu les plaintes des propriétaires, entend revoir certaines règles. Selon Jared Dudley, c'est tout simplement une nécessité si le successeur de David Stern souhaite que cela ne se reproduise plus.

"C'est impossible à contrôler. Comme voulez-vous dire à un joueur qu'il ne peut pas envoyer un message à un coach ou quelque chose dans ce genre ? Je veux dire, il faut qu'il fasse quelque chose de différent avec la Free Agency. Ça doit changer un petit peu. Il y a du tampering tout le temps pendant la saison", explique Jared Dudley. "En décembre, vous entendez Kyrie parler à Spencer (Dimwiddie), vous avez ce que pense KD. Paul George qui parle de jouer avec Kawhi Leonard depuis qu'il est à Indiana et Kawhi à San Antonio. Ces gars parlent, ils n'ont pas besoin de téléphone. Team USA est super pour ça. Je ne sais pas comment ils peuvent changer ça mais Adam Silver est quelqu'un d'intelligent. Tout le monde l'aime et le respecte."

À partir du moment où LeBron James peut se permettre de dire qu'il adorerait jouer avec Anthony Davis sans être sanctionné, quelle est la limite du tampering ?