Sullinger : « Rondo a un avenir de coach »

En attendant de reprendre la compétition, Rajon Rondo assume son statut de franchise player en jouant un rôle de mentor dans une équipe de Boston en reconstruction.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Sullinger : « Rondo a un avenir de coach »
Toujours blessé, Rajon Rondo n'oublie pas pour autant son rôle de leader au sein des Celtics. Et une chose est certaine, le meneur de Boston ne laissera pas son équipe sombrer en son absence.
« Pas avec un gars comme lui dans le vestiaire. Avec un mec comme Rondo dans le vestiaire, ça n’arrivera pas », a confié Jared Sullinger au Boston Herald.
Le jeune ailier fort des C's n'a pas oublié que Rajon Rondo avait connu le pire lors de sa première saison avec Boston avant de remporter le titre l'année suivante.
« Il a vécu une saison horrible à Boston avant de rebondir et de remporter le titre. A mec comme Rondo a connu tout ça et il comprend qu’il faut qu’on reste soudés pour gagner. »
Le maître à jouer des Celtics sait donc mieux que personne que le vent peut vite tourner en NBA. Et alors que Ray Allen, Kevin Garnett et Paul Pierce ne sont plus là pour jouer leur rôle de vétéran, c'est désormais à lui d'assumer son statut de leader. Raison pour laquelle il n'hésite plus à prendre le relais de Brad Stevens pour aider son équipe à ne pas sombrer.
« Il parle énormément. Il nous rappelle que la saison est encore longue », poursuit Sullinger. « Tant qu’on joue ensemble, on peut gagner des matches. Mais si quelqu’un se désolidarise, un autre le fera, puis un autre et alors nous ne serons plus une équipe. Nous serons 14 joueurs qui jouons individuellement. »
Alors que les Celtics restaient sur six défaites de rang, la franchise du Massachusetts a enfin renoué avec la victoire samedi contre Atlanta. Et s'il sera compliqué pour Boston d'accrocher les playoffs, Rajon Rondo fera tout ce qui est en son pouvoir pour que ses coéquipiers restent solidaires en attendant son retour.
« Rondo ne nous lâche pas là-dessus. Tous les jours. C’était la même chose l’an dernier avant qu’il se blesse. Et même après sa blessure, il s’est investi et il a continué à nous aider. Rondo est un joueur à part. Honnêtement, je lui prédis un avenir de coach parce qu’il voit tout. »
Nul ne sait à l'heure actuelle dans quels délais les Celtics retrouveront leur meneur. Un retour espéré en décembre même si la prudence est de mise et qu'aucune date n'a encore été annoncée.
« Il poursuit sa rééducation. Il ne s’arrête jamais. Au quotidien, il essaie de revenir sur le terrain. Il travaille vraiment, vraiment dur. Il est conscient des responsabilités qui pèsent sur lui. »
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest