132 IND
112 BKN
113 WAS
117 TOR
101 NYK
103 BOS
116 PHI
115 ORL
112 MIA
113 CHA
116 CHI
118 DET
140 DAL
136 MIN
119 DEN
91 PHO
121 POR
108 SAS
115 LAL
124 HOU

Joel Embiid et Jamal Murray ont pris d’assaut Paris !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les stars NBA Jamal Murray et Joel Embiid étaient de passage à la Villette avec adidas ce dimanche. Et c'était du très lourd !

Paris, Parc de la Villette. Les familles s’ameutent sur les pelouses qui longent la Seine pendant que d’autres patientent avant de découvrir la cité des sciences ou la Géode. Les badauds flânent dans les bars et restaurants aux alentours. Le dix-neuvième arrondissement de la capitale est un lieu de vie, et notamment le territoire de la Villette. Mais ce dimanche, c’est encore plus que ça. C’est « the place to be » pour les amateurs de balle orange. Parce qu’adidas y a installé son camp de base pour le passage du Take On Summer tour avec cette étape parisienne tant attendue. Des passionnés, maillots NBA sur les épaules (Joel Embiid, LeBron James, Kyrie Irving), sont aperçus dès la sortie du métro. Tous prennent la même direction.

C’est plus loin sur le domaine, derrière le Cabaret Sauvage, que deux playgrounds ont été installés. Des terrains tous neufs (qui resteront jusqu’à la fin de l’été pour ceux qui veulent aller y taper la gonfle) en hommage aux deux stars invitées à Paris. Le bleu pour Jamal Murray. Et le rouge pour Embiid. Un cadre originale choisi par adidas, toujours à la recherche de nouveautés pour ses évènements. On est donc sous le périphérique parisien, à une centaine de mètres de la cité des quatre chemins d’Aubervilliers. Un contraste entre le prestige de Paname et cette ambiance underground, populaire et surtout vivante. Un endroit idéal pour jouer au basket.

Les jeunes ballers – filles et garçons car la marque allemande a eu la (très) bonne idée d’inviter aussi des basketteuses en herbe – âgés de seize ans à la vingtaine étaient déjà en train de s’échauffer quand nous avons débarqués. Une nouvelle génération d’athlètes pressés d’en découdre balle en main mais aussi de rencontrer leurs idoles. L’excitation est donc montée de plusieurs crans quand Jojo Embiid et Murray ont fait leur entrée sous les applaudissements. Ils ont pris le relais des responsables de l’organisation au micro. Avec une séance de questions et réponses bien sympathiques avec les jeunes joueurs.

Attraction de la journée, le Camerounais a discuté en français, en toute décontraction. Son objectif pour 2019 ? « Le MVP ». Les superteams NBA ? Il « s’en fout ». Son acolyte des Denver Nuggets aussi. Lui aussi très à l’aise, Murray n’a pas hésité une seule seconde quand il lui a été demandé le nom du joueur le plus difficile à défendre : « Stephen Curry ». Et pour Embiid alors ? « Personne. » Des rires ont suivi. Mais le pivot des Philadelphia Sixers était très sérieux. « Peut-être DeMarcus Cousins mais je marque aussi sur lui de l’autre côté. » Pas faux.

Joel Embiid versus Jamal Murray à Paris

Un bon moment. Mais les choses sérieuses commencent avec le début du tournoi de 3x3 organisé par adidas pour l’occasion. Sous les yeux des deux pros, très attentifs à ce qui se passe sur le terrain. Ils avaient mine de rien eux aussi envie de prendre une balle. Ils se sont ainsi rapidement mêlés aux échauffements. Et même plus que ça… Embiid a décidé de bouleverser tout le programme en montant son équipe avec deux autres jeunes joueurs ! Murray rétorque alors en faisant de même. C’est parti pour le défi, le tout sous le regard d’un public de plus en plus large. La foule suit la partie avec attention et n’hésite pas à envahir l’un des parquets brièvement après un panier marqué par un jeune homme sur la truffe de l’intérieur All-Star. Compétiteur, Embiid a tenu à prendre sa revanche. Son équipe finira par l’emporter sur le fil.

La journée suit son cours avec un bon barbecue et des concerts devant un public… plus ou moins concerné. Mais les artistes se sont donnés. Des enfants ont pu avoir le plaisir de prendre des photos avec les joueurs NBA – et aussi de se manger des blocks violents par Joel sur le parquet.

Du soleil, du très bon son avec les D.J. qui se relaient derrière les platines, des invités, des stars NBA, du monde, des vannes, des dunks, des crossovers, des tirs lointains… encore une belle après-midi de basket avec adidas.