Calipari pourrait atterrir en NBA

La défaite, un peu surprenante, de Kentucky contre UConn pourrait être la dernière de John Calipari en NCAA pour un petit moment.

Benoît JametPar Benoît Jamet  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA
Calipari pourrait atterrir en NBA
Le coach de Kentucky laisserait entendre qu'il serait intéressé par un retour en NBA, où il a déjà officié pendant 3 ans entre 1996 et 1999. Le coach de 52 ans a bâti sa réputation sur ses années à l'université du Massachussets entre 1988 et 1996 qui lui valurent d'être engagé par les New Jersey Nets dans la foulée. Après une première année plutôt ratée (avec 26 victoires pour 56 défaites), les Nets s'améliorèrent lors de la saison 97-98 jusqu'à parvenir en playoffs, où ils eurent l'insigne honneur de se faire décapiter en trois matches secs par le GOAT et ses acolytes, en route pour leur deuxième three-peat. Les propriétaires des Nets, par la saison précédente alléchés, ne virent donc pas le début de saison des Nets '99 d'un bon œil puisqu'ils la commencèrent avec un très mauvais bilan de 3 victoires pour 17 défaites et décidèrent de se séparer de Calipari à la veille d'un road-trip pour Toronto d'un simple « John, tu ne viens pas avec nous à Toronto » alors que l'équipe montait dans l'avion. Tant de classe d'une organisation résumée en si peu... Calipari rebondît cependant à l'Université de Memphis, qu'il mena jusqu'en Finale en 2008, sous l'impulsion de Derrick Rose. A l'image du Fab Five de Michigan, ce run des Tigers n'a officiellement jamais existé puisque, suite à des allégations de triche concernant les tests d'entrée à la fac de Derrick Rose, toutes ces victoires ont été effacées des bilans de l'Université. C'est aussitôt après cette finale que Calipari capitalisa sur sa cote et signa un contrat très lucratif (il gagne près de 4 millions par an) chez les Wildcats de Kentucky, où il est devenu le roi du recrutement « one-and-done », avec des joueurs comme Wall et Cousins en 2009 ou bien Knight et Jones en 2010. Néanmoins, au final, sur les 17 ans passés en NCAA, seul Roy Williams, le coach d'UNC, a gagné plus de matches que lui (509). Coach Cal' ne voudrait donc apparemment terminer sa carrière sans pouvoir retenter sa chance dans la grande ligue, vexé qu'il fut d'être viré comme un malpropre. Les GM's de NBA sont eux aussi de plus en plus intéressés par ce coach qui n'est plus l'archétype du coach universitaire, construisant une équipe sur 3-4 ans, mais qui sait se réinventer à chaque nouvelle classe et le voit coacher de futurs All-Stars tous les ans. Leur plus grande interrogation, et certainement la raison pour laquelle Calipari n'est pas déjà en NBA, est la conduite martiale avec laquelle il mène ses équipes et comment cet autoritarisme fonctionnerait avec des joueurs adultes très grassement payés. Il ne faut pas oublier dans cette affaire que Calipari est très ami avec William Wesley (World Wide Wes, pour les intimes), l'un des hommes de l'ombre les plus puissants et influents en NBA et très ami avec LeBron James, et leur présence à Chicago lors des playoffs l'année dernière avait d'ailleurs été très remarquée et avait été a l'origine de rumeurs sur la destination, éventuellement chicagoane, de LBJ. On sait ce qu'il en est advenu du côté des Bulls qui ont porté leur choix, de façon réussie, sur Thibodeau. On peut cependant penser que quelques équipes pourraient être intéressées par l'apport de Calipari. Une équipe comme les Kings, avec un Demarcus Cousins que Coach Cal a eu sous ses ordres, pourrait voir le coach de Kentucky comme une amélioration par rapport à Westphal. Des équipes aux profils un peu plus glorieux, comme les Knicks et le Heat, et aux stars liées à World Wide Wes, pourraient aussi voir d'un bon œil l'arrivée d'un coach aux qualités de leader avérées. Reste à savoir si son échec de la fin des 90's était dû à son style ou bien à l'effectif des Nets (on rappellera que Keith Van Horn était son meilleur joueur...). On ne devrait sans doute pas attendre longtemps avant de le savoir.
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest