Fou des réseaux sociaux, Kevin Séraphin a été piégé par Kyle O’Quinn et Carmelo Anthony

Très actif sur les réseaux sociaux, l'intérieur Kevin Séraphin a été piégé cette année aux New York Knicks par Kyle O’Quinn et Carmelo Anthony.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Fou des réseaux sociaux, Kevin Séraphin a été piégé par Kyle O’Quinn et Carmelo Anthony
Signé pour 3,6 millions de dollars sur deux ans par les Indiana Pacers vendredi, l'intérieur Kevin Séraphin avait connu une dernière saison contrastée aux New York Knicks avec des performances moyennes et une présence régulière sur le banc. Mais au sein du groupe, l'international français était parfaitement intégré avec notamment une belle complicité avec le rookie Kristaps Porzingis. A l'occasion d'un entretien accordé à Basketball Insiders, l'intérieur Kyle O'Quinn a raconté une blague effectuée à Séraphin cette année avec la complicité de Carmelo Anthony.
"Kevin Séraphin est obsédé par les réseaux sociaux, donc j'ai décidé de ne plus le suivre sur tous ces comptes l'an dernier. Je n'ai rien dit et j'ai arrêté de le suivre sur les réseaux plusieurs jours. Il était tellement embêté, il se préoccupe vraiment de ça, il venait à l'entraînement et était concerné. Carmelo a suivi le mouvement et lui a dit 'si tes coéquipiers arrêtent de te suivre, ils ont perdu confiance en toi. Il faut régler ça.' Les autres ont aussi joué le jeu et il était mal pendant plusieurs jours", a raconté Kyle O'Quinn.
Mais après un certain temps, l'intérieur a avoué la vérité à Séraphin en se moquant de lui avec le reste de l'équipe.
"Lors d'un diner à Utah, j'ai donné un discours devant tout le monde. J'ai parlé des erreurs effectuées par tout le monde, j'ai expliqué que j'étais prêt à donner une seconde chance à Kevin et à lui faire à nouveau confiance pour reconstruire notre lien. Il a commencé à sourire comme un gosse, puis tout le monde a rigolé, José Calderon n'en pouvait plus. A ce moment-là, Kevin a réalisé que je déconnais avec lui depuis tout ce temps et s’est mis à rigoler. C'était ma blague préférée cette année", a-t-il confié.
A défaut de gagner des matches lors de l'exercice 2015-2016, les New York Knicks se sont bien marrés. En espérant que l'ambiance restera aussi bonne pour la saison à venir, mais avec de meilleurs résultats. De son côté, Kevin Séraphin a appris à ses dépens qu'il ne doit pas donner trop d'importance aux réseaux sociaux...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest