L’apprentissage continue pour Lonzo Ball

A chaque match son lot d'erreurs et de points positifs pour le rookie le plus scruté de la NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
L’apprentissage continue pour Lonzo Ball
Patrick Beverley l'a prévenu : chaque match est un combat pour Lonzo Ball. Parce que son père parle beaucoup. Parce qu'en tant que deuxième choix de la draft, il est attendu. Et parce que tous les regards sont braqués vers lui. Le premier test était très compliqué face à Beverley, justement, remonté comme une horloge. Le deuxième match était nettement plus facile. Les Phoenix Suns sont bien partis pour se faire victimiser par toute la ligue et le rookie en a profité pour quasiment caler un triple-double avec 29 points. La rencontre entre les Los Angeles Lakers et les New Orleans Pelicans représentait une nouvelle occasion d'apprendre pour le meneur. Pour la première fois de sa carrière, il était opposé à une raquette absolument monstrueuse. Anthony Davis et DeMarcus Cousins pour l'attendre dans la peinture.

"Je trouve qu'il a été bon. J'ai aimé son agressivité... ces deux-là, ce sont des monstres dessous", confiait son coach Luke Walton

Lonzo Ball, qui n'est pas le plus athlétique des meneurs, doit apprendre à conclure près du cercle malgré la présence d'intérieurs de la trempe des deux All-Stars. Cette nuit, il était plutôt maladroit. 3/13 aux tirs pour 8 points. Il a tout de même contribué, comme il le fait depuis le début de la saison. C'est ce qui est intéressant chez lui. Même quand il ne score pas, Ball compense avec ses rebonds (8) et son sens de la création (13 passes décisives). En revanche, il a perdu 5 ballons et c'est depuis le banc qu'il a assisté au comeback de ses coéquipiers, finalement battus sur le fil.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest