LeBron James se cache derrière l’arbitrage pour expliquer la défaite face à Atlanta

La défaite de Cleveland face à Atlanta, après avoir mené de 26 points, ne passe pas. LeBron James digère mal l’arbitrage du match, notamment dans les moments décisifs.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James se cache derrière l’arbitrage pour expliquer la défaite face à Atlanta
C’est un match à rebondissements qu’ont vécu les Cavaliers cette nuit face aux Hawks. Longtemps devant avec une avance montant jusqu’à 26 points, ils ont réussi à perdre ce match. Une performance qui n’a pas plu à LeBron James. Le leader des Cavs n’a toujours pas accepté ce retournement de situation. Et pour cause, le MVP des dernières finales NBA pointe clairement du doigt les arbitres. En point d’orgue, LBJ conteste sa sixième faute, moment fort de la prolongation.
« Il n’y avait pas faute sur ma sixième, assure-t-il. Je savais que j’en avais cinq. Je savais que le ballon allait partir loin. Donc j’ai peut-être un peu frôlé Millsap mais je veux dire, c’était dans le déroulement du jeu. Je ne l’ai pas poussé ou quelque chose dans le genre. »
S’il n’y avait que ça.. Mais LeBron n’en démord pas. Il rappelle également une action polémique où la défense des Hawks obtient un entre-deux après avoir bloqué Kyrie Irving. Cependant, les deux défenseurs en question (Millsap et Bazemore) ont un pied en touche.
« Plusieurs de leurs gars étaient hors des limites. Et après, lors de l’entre-deux avec Kyrie, je suis assis à droite de l’arbitre (Leroy Richardson) et je demande un temps-mort. Il m’a donné une explication que je n’ai jamais entendue en 14 ans de carrière. Jamais. […] Quand j’ai demandé pourquoi, il m’a dit « Je ne peux pas demander un temps-mort car je ne sais pas qui est en possession du ballon ». »
Les arbitres de la rencontre ont donc pris ce qu’il faut au niveau des critiques. Mais au final, LeBon James voit tout de même qu’il est en train de créer des polémiques sur un match qui semblait gagner d’avance.
« Cela n’enlève rien au fait que nous avions une énorme avance au début du quatrième quart-temps. Mais toutes les actions comptent, quoiqu’il se passe. », rappelle-t-il.
Ce qui est sûr par contre, c’est qu’avec ces polémiques, Cleveland allume un beau contre-feu pour faire oublier cette énorme désillusion.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest