Les Knicks vont sans doute virer leur président

Le poste de Steve Mills, dirigeant en chef des New York Knicks, est menacé après le nouveau début de saison catastrophique de la franchise.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Les Knicks vont sans doute virer leur président

David Fizdale a été la première tête à tomber. Le coach a été remercié par les New York Knicks après que l'équipe de Manhattan ait perdu 18 de ses 22 premiers matches. Le bilan de l'entraîneur à la tête de la franchise est vraiment mauvais. Seulement 21 victoires en 104 rencontres. Il y a clairement quelque chose qui ne fonctionnait pas. Mais ce n'était évidemment pas le seul problème. Et il faudra plus qu'un changement sur le banc pour sauver l'organisation. Le propriétaire James Dolan - le premier problème - en a visiblement conscience. Selon The Athletic, le milliardaire excentrique a aussi l'intention de bouleverser l'organigramme du Front Office.

Steve Mills, l'actuel Président, devrait être rétrogradé ou tout simplement viré. Il est notamment celui qui a choisi Fizdale plutôt que Mike Budenholzer. Dans tous les cas, il faudra que Dolan comprenne que le prochain GM nommé ne pourra faire son travail que s'il a les pleins pouvoir concernant les décisions sportives. Un secteur dans lequel le propriétaire aime bien s'immiscer. Masai Ujiri, Daryl Morey, R.C. Buford, Sam Presti, Neil Olshey et Daryl Morey sont ciblés par les Knicks.

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest