Les propriétaires ont une clause pour payer moins les joueurs NBA

Le syndicat des joueurs a averti les pros d’une clause du CBA qui pourrait permettre aux franchises de retirer une partie de leurs salaires.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les propriétaires ont une clause pour payer moins les joueurs NBA

La crise du coronavirus va coûter cher à la NBA et à ses acteurs. Pour les franchises, ce sont des dizaines de millions de dollars de perte estimées avec l’annulation des matches. Pareil pour les chaînes qui ont achetés les droits TV et bien sûr pour la ligue elle-même. Les joueurs pourraient aussi être affectés financièrement. Adrian Wojnarowski rapporte que le syndicat – le NBPA – a fait passer un mémo aux basketteurs en leur expliquant la « doomsday provision » qui est inscrite au CBA.

Cette clause permet aux propriétaires de ne pas payer une partie des salaires des joueurs en cas de force majeure comme une catastrophe naturelle, une guerre ou… une épidémie. Dans ces situations là, les franchises peuvent retirer 1/92,6 par match manqué. Il restait une quinzaine de rencontres à disputer pour chaque équipe. On est donc loin du gel complet des salaires.

Les joueurs vont d’ailleurs recevoir leur paye complète le 15 mars prochain. Pour l’instant, les propriétaires n’ont même pas discuté de cette clause et de son utilisation. Ils espèrent d’ailleurs pouvoir reprendre la saison à une date ultérieure.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest