Les tours de draft auraient de moins en moins de valeur marchande

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les franchises NBA n'ont plus peur de transférer leurs tours de draft.

Il fut une époque où les franchises NBA n'hésitaient pas à refourguer leurs tours de draft à droite à gauche. Quasiment dans chaque deal. Parfois même pour des joueurs moyens ou en fin de contrat. Puis la ligue a fini par comprendre l'intérêt des picks, notamment après l'énorme trade entre les Brooklyn Nets et les Boston Celtics, échange qui a amené de nombreux tours de draft dans le Massachusetts. Après ce transfert, les dirigeants NBA ont été bien plus prudents. Ils ont même été réticents à inclure leur TDD dans des échanges. Les picks sont devenus les assets les plus convoités sur le marché. C'est en passe de changer.

On l'a vu cet été, plusieurs organisations n'ont pas hésité à céder un sacré nombre d'atouts pour faire venir des superstars. Les Los Angeles Clippers et les Houston Rockets ont ainsi mis le paquet pour récupérer Paul George et Russell Westbrook.

"Je crois que les équipes commencent à se faire à l'idée que ce n'est pas un sacrifice sur quinze ans. C'est pour ça que les picks sont de plus en plus échangés", explique un membre d'une franchise à The Athletic.

Jusqu'au prochain trade massif qui tournera mal...