Les Wolves pourraient couper un arrière pour faire de la place à Mehmet Okur ou Anthony Tolliver

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz Publié

Minnesota cherche un moyen pour ajouter un intérieur.

UPDATE [30/08] : Pour faire de la place dans la masse salariale, il apparaîtrait que les WOlves réfléchiraient à inclure l'un de leurs arrières dans un trade pour pouvoir muscler leur secteur intérieur.

UPDATE : Hassan Whiteside et Andray Blatche ne sont pas les seuls intérieurs envisagés par les Minnesota Timberwolves pour renforcer leur raquette. Les Wolves ont 473 000 dollars sous le salary cap, mais peuvent offrir le minimum veteran à un free agent. Whiteside et Blatche, qui ne peut plus forcément avoir de grosses prétentions financières si tard dans l’intersaison (après avoir été amnistié par Washington, il touchera de toute façon le montant de son contrat), peuvent se satisfaire du minimum veteran et intéressent donc les Wolves. Selon la radio 1500ESPN, Minny a en revanche fait savoir à Josh Harrellson que la franchise recherche quelqu’un de plus long que lui. Chris Andersen, qui correspondrait à ce profil, n’est pas intéressé.

En revanche Mehmet Okur et Anthony Tolliver font partie des pistes envisagées par les Wolves. Mais les deux veulent plus que le minimum veteran. Une source proche du Turc affirme ainsi qu’une signature à Minnesota est « guère probable ». Mais les Wolves ont fait savoir à Tolliver qu’ils essaieraient de monter un trade pour avoir plus d’argent disponible sous le salary cap. L’été n’est donc pas fini à Minnesota et les pistes Okur et Tolliver ne sont pas totalement exclues…

 

29/08/2012 à 8h20 : On les sait les Wolves sont à la recherche de taille pour renforcer leur secteur intérieur. D'après Alex Kennedy (Hoopsworld), Minnesota aurait testé ce lundi l'ancien King, Hassan Whiteside. Le pivot de 23 ans n'est pas le seul à intéresser les dirigeants de la franchise de Minneapolis qui auraient également Andray Blatche dans le viseur.

Les Wolves, qui ont atteint leur plafond salarial, sont à la recherche d'un intérieur susceptible de signer pour le salaire minimum