Les Lakers ne devraient-ils pas échanger leur pick #2 aux Kings ?

N.SPar N.SPublié

Cet échange permettrait aux Los Angeles Lakers de récupérer deux choix dans le top 10, et ce ne serait finalement pas une si mauvaise idée.

On voit déjà tous les supporters des Los Angeles Lakers sauter au plafond rien qu'à lire le titre. Alors que le but de la saison était de finir le plus bas possible pour conserver le pick protégé, pourquoi donc chercher à s'en débarrasser ? La Draft 2017 s'annonce comme un grand cru, en particulier au poste de meneur. À l'heure actuelle, la grande tendance serait de drafter l'enfant du pays, Lonzo Ball, malgré les récentes rumeurs. Mais à y regarder de plus près, à quel place choisiront-ils après ? La 28e, soit en toute fin de premier tour.

Tournons les yeux maintenant chez le voisin, les Sacramento Kings. Une franchise en totale reconstruction depuis le trade de DeMarcus Cousins, mais qui possède les droits sur le 5e et le 10e choix de cette cuvée. Dès lors, Magic Johnson n'a t-il pas intérêt à tout faire pour récupérer ces deux picks en échange du second ?

Lonzo Ball peut-il exploser aux Los Angeles Lakers dans ce contexte ?

Premièrement et comme l'explique judicieusement une confrère de FanSided, les Lakers récupéreraient non pas un, mais deux potentiels All-Stars. Aussi talentueux soit-il, choisir Lonzo Ball est un risque vu son entourage, en particulier le daron LaVar Ball et il n'y a aucune certitude qu'il explose comme attendu vu ce contexte.

Deuxièmement, les statistiques. Ces dernières font partie intégrante du jeu, qu'on le veuille ou non. Un pick #2 a 32% de devenir All-Star, contre 27% pour un #5 et 18% pour un #10. Évidemment, un #28 qui participe au match des étoiles reste un évènement rar Il ont tous également plus de 30% (respectivement 38, 30 et 30) de chances d'être starter. Les Lakers auraient donc deux joueurs à très fort potentiel qui pourraient largement s'épanouir dans le basket d'attaque de Luke Walton.

Laisser une nouvelle chance à D'Angelo Russell

Troisièmement, il y a toujours une interrogation sur le cas D'Angelo Russell. Il reste un #2 lui aussi et il n'a fait pour le moment que deux saison pleines, avec plus ou moins de succès. Mais il progresse, c'est une évidence et cette troisième saison (souvent charnière) doit l'aider à atteindre le niveau qu'il est censé atteindre. Dans une franchise qui veut regagner rapidement, confier les rênes d'une équipe si jeune à un rookie n'est pas tout à fait la meilleure chose.

À l'heure actuelle, le Mock Draft prévoit Jayson Tatum ou Jonathan Isaac en 5e position et surtout... Frank Ntilikina en 10e. Avec l'effectif présent, une traction arrière avec Russell et Brandon Ingram plus ce poste 3/4 et le Français en back-up, voilà qui aurait de la gueule et qui surtout, serait plein de promesses. Tout ceci bien-sûr en attendant l'arrivée quasi actée de Paul George l'été prochain.