Les Bulls ne traderont pas Luol Deng… enfin pas pour l’instant

Les Chicago Bulls conserveront le même groupe la saison prochaine. La franchise vise le titre... avant de modifier son effectif en cas d'échec ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bulls ne traderont pas Luol Deng… enfin pas pour l’instant
Depuis l'arrivée de Derrick Rose dans la franchise, les Chicago Bulls ont pris un tout autre tournant. En cinq saisons, la franchise de la Windy City est revenue progressivement au premier plan au sein de la Conférence Est. Contrairement à certains de leurs concurrents, les dirigeants des taureaux ont décidé de construire un groupe solide autour d'une superstar et de plusieurs joueurs de compléments, plutôt de collectionner les étoiles filantes. Il y a trois ans, Luol Deng circulait déjà parmi les rumeurs de transferts. Carmelo Anthony cherchait un nouveau port d'attache et Denver demandait notamment l'ailier britannique ainsi que le pivot français, Joakim Noah, en échange de son All-Star. Preuve de leur attachement à leur philosophie, les dirigeants des Bulls ont refusé. Ces dernières semaines, Deng, si précieux aux Bulls dans son rôle d'ailier polyvalent capable de scorer mais aussi de faire le sale boulot, était envoyé un peu partout par les différents insiders de la ligue. En effet, Chicago a reçu de nombreuses offres - certaines incluant des tops picks - pour le joueur de 28 ans. Mais comme l'explique Gar Forman au Chicago Sun Times, la franchise a d'autres projets :
"On adore Luol. C'est l'un des éléments les plus importants de notre équipe. Nous sommes donc ouvert pour discuter d'une extension (de contrat). On a quelques conversations et nous allons continuer à en parler cet été."
Sans Derrick Rose et malgré les blessures de Kirk Hinrich, Luol Deng (justement) et Joakim Noah, les Chicago Bulls ont fait bonne figure en playoffs, éliminant les Brooklyn Nets à Big Apple avant de prendre une manche au Miami Heat. Avec le retour du plus jeune MVP de l'histoire, les pensionnaires du United Center veulent désormais décrocher le titre suprême. Sans toucher à l'effectif.
"Notre but est de conserver le même groupe. Je sais que le nom de Luol a beaucoup circulé dans les rumeurs mais nous n'étions pas à l'origine des rumeurs. Il y a eu des appels mais on veut voir ce (que donne ce) groupe en bonne santé", renchérit Gar Forman.
Les autres GM's de la ligue ne sont pas stupides. Nouveau CBA oblige, ils sont bien conscients que les Chicago Bulls ne peuvent pas se permettre de collectionner les gros salaires. Avec Rose (17 millions), Noah (11 millions), Boozer (15 millions), Gibson (7,5 millions) et Deng (14 millions), les Bulls sont déjà en proie à la Luxury Tax. Pour cette saison, Tom Thibodeau repartira sans doute avec le même groupe ou presque (pertes de Nate Robinson et Marco Belinelli, arrivées de Mike Dunleavy Jr et Tony Snell). En revanche, si D-Rose et ses coéquipiers ne décrochent pas le titre, les dirigeants pourraient faire quelque changements l'été prochain. Gar Forman annonce déjà la couleur :
"Le nouveau CBA est vraiment très restrictif. C'est très difficile d'améliorer son équipe. On a un groupe avec de bons gars, on aime notre équipe. Mais nous n'avons pas de flexibilité. L'été prochain sera le seul moment où nous aurons un peu de flexibilité pour améliorer l'effectif."
Dans un an, Luol Deng sera free agent. Evidemment, les Bulls aimeraient conserver l'Anglais. Mais pas au prix actuel. Or, Deng n'envisage pas de baisser son salaire, il a déjà averti la franchise. Du moins, il n'envisage pas de trop se brader pour rester à Chicago. Carlos Boozer sera lui à un an de la fin de son contrat. Les Bulls pourront l'amnistier ou l'échanger (probablement contre des tours de draft). Surtout, Nikola Mirotic débarquera en provenance de Madrid. Avec Rose, Butler, Noah, Mirotic, Gibson et un degré moindre Marquis Teague, Chicago dispose d'un groupe de jeune joueur talentueux. Les cinq premiers cités pourraient même incarner la first squad de Chi-Town, ce qui ne laisse pas de place pour Lu'... Les Bulls bénéficieraient même de la flexibilité nécessaire pour ajouter un (très) bon joueur à l'effectif. Les Bulls partiront donc à la conquête du titre le couteau entre les dents la saison prochaine... En attendant un (léger) chambardement ?  
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest