- CLE
- CHA

Manu Ginobili, c’est fini

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Gracias, "El Manu" !

C'est une page qui se tourne. Pour Manu Ginobili. Pour les San Antonio Spurs. Mais aussi pour la NBA. Le génial argentin a annoncé, comme on le pressentait, sa retraite après 16 ans de carrière dans la ligue lundi soir.

"Aujourd'hui, avec un éventail large d'émotions, j'annonce ma retraite du basketball. Immense gratitude à tout le monde (famille, amis, coéquipiers, coaches, membres du staff, fans) impliqués dans ma vie ces 23 dernières années. Ce fut un voyage fabuleux. Bien au-delà de mes rêves les plus fous".

Son ultime discussion avec Gregg Popovich, dont on imagine la mélancolie à l'heure qu'il est, n'aura donc pas débouché sur une nouvelle prolongation. Coupé avec effet immédiat avec les Spurs, Manu Ginobili touchera tout de même les 2.5 millions de dollars prévus dans son dernier deal. San Antonio avait agi de la même manière avec Tim Duncan en 2016.

Avec le départ d'El Manu, Gregg Popovich et RC Buford restent les derniers de la dynastie Spurs à tenir le fort. Duncan, retraité il y a deux ans et Tony Parker, parti pour Charlotte cet été, avaient déjà quitté la maison. A 41 ans, Manu Ginobili ne se sentait sans doute plus assez frais mentalement et physiquement pour poursuivre.

En plus d'un palmarès d'élite (4 titres de champion, 2 participations au All-Star Game et un titre de 6e homme de l'année), c'est sans doute aussi une certaine idée du basket qui s'en va avec Ginobili. Le flair, la folie, l'intelligence de jeu, la maîtrise technique et la roublardise de l'Argentin étaient uniques. Il se passera sans doute bien longtemps avant qu'un héritier ne surgisse en NBA.

Gracias Manu !

Les stats de Manu Ginobili en carrière

13.3 points à 44.7% d'adresse globale, 36.9% à 3 points, 3.8 passes et 3.5 rebonds de moyenne.