Marco Belinelli, un recrutement clé pour les Spurs ?

Avec Marco Belinelli, les San Antonio Spurs ont-ils trouvé le soutien idéal à Manu Ginobili ?

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Marco Belinelli, un recrutement clé pour les Spurs ?
Même si la défaite des San Antonio Spurs en finale NBA a pu sembler cruelle, Gregg Popovich n’est pas de ceux qui invoqueraient la malchance ou le destin. Il a donc cherché ce qui pouvait encore être amélioré dans son effectif déjà haut de gamme. Inconstant en playoffs et ayant encore du mal à passer un cap, le pourtant précieux free agent Gary Neal n’a pas été conservé. Les dirigeants de la franchise texane ont préféré  renouveler leur confiance à Manu Ginobili, et ont surtout arraché Marco Belinelli à la concurrence. Une signature clé ? Le combo-guard italien sortait d’une belle saison en sortie de banc du côté de Chicago, et avait su élever son niveau en play-off jusqu’à  taper dans l’œil de coach Pop :
« Je pense que Belinelli est un joueur très sous-coté », affirme-t-il. « Je pense qu’il a la même mentalité que Manu, ce qui signifie que je vais devoir être patient avec lui, comme j’ai appris à l’être avec Manu. Manu m’a appris à juste fermer ma g… et simplement le regarder jouer un petit peu plus, ce qui est une bonne chose. Et Marco va être pareil, ils ont la même passion pour le jeu, ils n’ont pas peur, ce qui est bon signe le plus souvent, mais ca peut aussi être dangereux. Mais je préfèrerais toujours ça à quelqu’un de timide sur le terrain. »
Mais quid du rôle de Marco Belinelli ? Utilisé en sortie de banc depuis le début de la pré-saison, il semble que cela ne permette pas pour autant à Manu Ginobili de réintégrer le 5 de départ, Pop maintenant sa confiance à Danny Green au poste 2. Dès lors la second unit pourrait jouer sans réel meneur, mais avec 2 combo guards, capables de shooter, de créer leur tir et de jouer le pick-and-roll (Nando de Colo présentant d’ailleurs un profil similaire). La présence d’un tel joueur à ses côtés permettrait à El Mago d’être sans doute moins ciblé par les défenses, et aux Spurs d’avoir une deuxième option pour ce type de joueurs imprévisibles capables de changer le cours d’un match. D’ailleurs, l’Argentin se réjouit de l’arrivée de Belinelli :
« Je suis heureux de jouer avec lui. On va jouer beaucoup ensemble et on va prendre du plaisir. On doit apprendre à mieux se connaître. Ce qu’il nous apporte, c’est un autre créateur, il va créer des situations pour les autres. Il peut jouer le pick-and-roll, il peut finir près du cercle, il peut shooter . C’est un super shooteur en général. »
Si Belinelli et Gino devraient cohabiter, Gregg Popovich sait aussi qu’il ne pourra pas forcément compter sur un Manu Ginobili en bonne santé toute la saison, et il est même possible qu’il envisage de le reposer lors des back-to-back. La présence de l’Italien devrait finalement rendre les absences (ou les passages à vide) de Ginobili moins préjudiciables que l’année passée. En tout cas, on peut déjà penser que Nando de Colo va devoir sacrément batailler s’il veut jouer un rôle dans la rotation des Spurs cette saison… Par Clément Vignes
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest