Mareese Speights : l’homme qui a réveillé les Warriors

Le facteur X s'appelait Marreese Speights hier chez les Warriors. Blessé depuis début mai, il a su secouer ses coéquipiers et leur donner un coup de pouce précieux.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mareese Speights : l’homme qui a réveillé les Warriors
Les Golden State Warriors étaient-ils paralysés par l'enjeu lors de ce Game 1 des finales NBA ? En tout cas, leur premier quart d'heure fut difficile. Chez eux, à Oakland, ils ont eu du mal à impulser le rythme qui fut le leur lors de la saison régulière comme en playoffs. Menés sur le score de 31-23 alors qu'il restait neuf minutes à jouer en première mi-temps, les champions de la Conférence Ouest ont alors pu compter sur Marreese Speights, qui n'avait plus jouer depuis le 9 mai en raison d'une blessure au mollet. C'est alors que celui que l'on surnomme « Mister Bucket » frappe. Dès ses premières 45 secondes de jeu, il prend un shoote. Puis réitère 30 secondes plus tard. Au total, il inscrira six points en moins de trois minutes pour réveiller l'Oracle Arena, et surtout ses coéquipiers. Après quatre minutes de jeu, Steve Kerr le rappelle sur le banc. Le score ? 36-33.
« La seule chose qui me gênait, c'était mon mollet, pas mon shoot », lâche-t-il après la rencontre à CSNBayArea. « Quand j'étais blessé, je prenais toujours des shoots. Quand je rentre des shoots, beaucoup d'autres choses vont bien. Tu te sens bien. »
Hier, Marreese Speights a inscrit huit points en neuf minutes de jeu. Surtout, il a sonné la révolte dans les rangs californiens. Une révolte ponctuée par une victoire des coéquipiers de Stephen Curry.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest