Le jour où Michael Jordan a dégoûté deux de ses coéquipiers sur le point de le battre

Le jour où Michael Jordan a dégoûté deux de ses coéquipiers sur le point de le battre

A l'époque de sa première retraite, Michael Jordan a été défié par deux de ses coéquipiers chez les White Sox. Tout avait bien commencé...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Depuis The Last Dance, plus personne n'ignore que Michael Jordan s'est retiré du monde du basket une première fois après le décès de son père et a tenté une brève expérience dans le milieu de baseball. De cette période est ressortie une histoire qui, si elle ne surprendra pas quiconque connait le caractère de compétiteur de MJ, est symbolique de sa personnalité.

C'est l'ancien joueur des Chicago White Sox Ozzie Guillen qui s'est chargée de la raconter sur ESPN, lui qui a été partie prenante de cette scénette.

"Nous étions dans le clubhouse de l'équipe au printemps. Joey Cora et moi jouions souvent au basket pendant notre temps libre. Je me débrouillais plutôt bien. Un jour, nous avons fait l'erreur de défier notre nouveau joueur, un certain Michael Jordan, dans un 2 contre 1.

"On s'est mis à scorer tout de suite en se faisant des passes et en profitant de notre avantage numérique. On lui bottait le cul ! On s'est retrouvé avec 5 points d'avance et on a fait les malins en se faisant des torse à torse, des high fives, tout ça... Puis j'ai proposé qu'on mette 100 dollars pour la gagne en 10 points. A 7-1 pour nous, on a manqué un shoot. On n'a plus jamais revu la balle.

John Rogers, le patron qui a battu Michael Jordan en un contre un

Michael Jordan est juste devenu dingue. Il ne voulait même pas checker, il s'en foutait. Il enchaînait les dunks. L'un après l'autre. On a essayé de le stopper mais il nous passait dessus. On essayé de jouer un peu sale, mais ça n'a servi à rien. On aurait pu jouer à 10 que le gars aurait quand même continué.

Après la partie, on lui dit que ce n'était pas un match NBA, juste un pick-up game. Je lui ai dit que je n'étais ni Malone, ni Bird, et lui ai demandé pourquoi il était si agressif ? Juste pour 100 dollars ? Il m'a repondu : 'Non, pas du tout. C'est juste que je n'ai pas envie que vous alliez dire partout que vous avez battu Michael Jordan'.

Il avait raison. Evidemment que c'est ce que j'aurais fait ! Il n'a pas laissé ça se produire. Ce que j'ai retenu de ça ? Ne jouez pas au con avec les mauvaises personnes, voilà tout".

Michael Jordan a toujours eu la réputation de ne jamais jouer à moitié ou de laisser un adversaire plus faible le battre. Encore une petite histoire qui le confirme.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest