Un ancien coéquipier tacle Michael Jordan pour ses propos dans The Last Dance

L'ancien shooteur des Bulls Craig Hodges est amer après avoir entendu Michael Jordan critiquer ses anciens coéquipiers dans "The Last Dance".

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Un ancien coéquipier tacle Michael Jordan pour ses propos dans The Last Dance

Il fallait s'y attendre. Certaines des choses que Michael Jordan raconte dans The Last Dance ne pouvaient pas plaire à tout le monde. Particulièrement à ses anciens coéquipiers.

Le nom de Craig Hodges ne vous dit peut-être rien, mais le garçon n'est pas n'importe qui. Triple vainqueur consécutif du concours à 3 points du All-Star Game (1990, 1991 et 1992), il a fait partie de la première équipe victorieuse des Chicago Bulls et a décroché le titre en 1991 et 1992, avant d'être coupé et de rebondir en Europe.

Craig Hodges, c’était aussi et surtout un joueur fortement engagé politiquement et socialement. Il assure d’ailleurs avoir été boycotté pour cette raison par les équipes NBA quand les Bulls l’ont coupé et a intenté un procès à la ligue et aux 29 franchises. En cause selon, lui, sa proximité avec Louis Farrakhan et ses critiques répétées envers les stars du sport qui ne profitaient pas de leur richesse et de leur audience pour aider les pauvres et les minorités. Dont Michael Jordan qu’il aurait aimé voir s’engager.

Et bien l’ancienne gâchette en veut aussi à MJ pour ce documentaire. Le passage où ce dernier évoque la consommation importante de cocaïne chez ses coéquipiers lors de ses premières années à Chicago a fait bondir Hodges, furieux sur NBC Sports.

"La NBA, c'est une fraternité. Donc quand j'ai vu Michael Jordan parle de 'cocaïne circus' dans le premier épisode, ça m'a ennuyé.

J'ai pensé aux mecs qui sont sur cette photo et qui ont dû s'expliquer auprès de leur famille, alors que celle-ci s'apprêtait juste à regarder à un documentaire sur Jordan. Comment expliquer ça à un gamin de 12 ans ?"

Il faut noter que Craig Hodges n'est arrivé à Chicago qu'en 1988, alors que Michael Jordan parlait surtout de la saison 1984-1985. Mais ce n'est pas la seule chose qui a fait tiquer l'intéressé. Entendre Jordan traiter Scottie Pippen d'égoïste parce qu'il a privilégié sa santé, ou Horace Grant de taupe auprès du journaliste Sam Smith, l'a poussé à tacler l'idole et à défendre ses deux ex-coéquipiers.

"Ce passage où il dit que Scottie a été égoïste. Sérieux mec ? Vraiment ? Puis ce qu'il a dit sur Horace m'a blessé. Je veux que Michael sache que ce qu'il a fait n'est pas bien.

Horace ne mérite pas d'être le bouc émissaire dans cette histoire. Si Michael sait des choses et pense que Horace avait un motif, qu'il nous le dise.

D'ailleurs, j'ai été ton coéquipier frérot, tout comme eux. Je suis un peu aigri de voir que tout le monde a été interviewé sauf moi..."

Cette dernière phrase va apporter de l'eau au moulin des critiques qui estiment que Michael Jordan a eu beaucoup trop de contrôle sur ce documentaire et sur la manière dont est racontée son histoire...

Craig Hodges marque 19 paniers à trois points de suite

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest