MIP Race : les 10 prétendants

MIP Race : les 10 prétendants

Quel joueur sera nommé MIP de la saison 2019-2020 en NBA ? Pour l’instant, la course à ce trophée s’annonce particulièrement serrée.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Préc.1 / 10Suiv.

Qui sera le MIP de la saison 2019-2020 en NBA ? Autant le dire tout de suite, à l’instant T, il semble bien difficile de donner une réponse avec certitude. Pourquoi ? Car la course pour succéder à Pascal Siakam est tout simplement folle ! Les prétendants sont très nombreux et plusieurs joueurs ont décidé de passer un cap sur ce début d’exercice. Est-ce qu’ils vont réussir à conserver la cadence jusqu’au bout ? En tout cas, nous avons décidé de réaliser un Top 10 des prétendants à l’heure actuelle.

Pour bien définir les critères de ce classement à l’instant T, nous avons décidé de prendre en compte l’évolution statistique du joueur, l’évolution de son rôle, mais aussi le bilan de son équipe. A savoir que dans l’histoire de ce trophée de MIP, qui récompense la meilleure progression de la saison, les sophomores (2ème année en NBA) sont rarement récompensés. La Ligue juge - à juste titre - qu’il est logique de progresser après la saison rookie. Il y a eu quelques exceptions (Gilbert Arenas et Monta Ellis notamment), mais pas dans un passé récent. Nous avons donc fait le choix d’écarter la majorité des sophomores (Luka Doncic, Trae Young et Shai Gilgeous-Alexander). Enfin tous sauf un...

#10 - Terry Rozier (Charlotte Hornets) / Fred Van Vleet (Toronto Raptors)

Fred VanVleet Toronto Raptors

Ses stats en 2019-2020 (TR) : 17,5 points, 4,3 passes décisives, 4,5 rebonds.
Ses stats en 2018-2019 (TR) : 9 points, 2,9 passes décisives, 3,9 rebonds.

Ses stats en 2019-2020 (FVV) : 18 points, 7 passes décisives, 3,8 rebonds.
Ses stats en 2018-2019 (FVV) : 11 points, 4,8 passes décisives, 2,6 rebonds.

On ne parvenait pas à écarter l’un des deux du Top 10, on a donc décidé de les intégrer tous les deux, à égalité, à cette ultime place. En réalité, pour les deux joueurs, on s’attendait à une vraie évolution. Ils avaient tous les deux l’opportunité de passer un cap. Et dans une certaine mesure, ils le font. Mais peut-être pas autant qu’on aurait pu l’imaginer. Terry Rozier profite de son départ des Boston Celtics pour les Charlotte Hornets pour augmenter, sensiblement, ses statistiques. Mais au niveau de son impact, on attend plus de lui, il se fait souvent voler la vedette par Devonte' Graham notamment. De son côté, Fred Van Vleet a confirmé son potentiel entrevu lors des Playoffs l’an dernier. Il a aussi profité de la blessure de Kyle Lowry pour se mettre en évidence. Mais on sent qu’il peut encore mieux faire. Les deux hommes sont dans la course, mais peuvent faire bien mieux.

Lire la suite
Préc.1 / 10Suiv.
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest