Les 5 trades qui peuvent complètement chambouler la NBA

Les 5 trades qui peuvent complètement chambouler la NBA

Alors que la Free Agency NBA approche, on a mis au point cinq trades qui pourraient bouleverser le paysage de la ligue la saison prochaine.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Préc.1 / 5Suiv.

Bradley Beal, pour un « Big Three » à Brooklyn

Les Brooklyn Nets se cherchent une troisième star. Les dirigeants visent le titre et à l’époque où la surenchère des All-Stars reste LA stratégie pour se mettre dans la course. On associe plusieurs des meilleurs joueurs de la ligue puis on voit comment on les entoure. Aujourd’hui, la plupart des candidats au trophée misent sur des duos : Anthony Davis et LeBron James. Paul George et Kawhi Leonard. Et ainsi de suite. Avec Kyrie Irving et Kevin Durant, les New yorkais tiennent déjà leur tandem. Mais y ajouter un troisième larron serait un moyen de prendre l’avantage… sur le papier.

Bradley Beal ne cesse de jurer fidélité aux Washington Wizards mais l’idée de jouer pour une bague, à 27 ans, doit forcément lui trotter dans un coin du crâne. Surtout, la franchise de D.C. n’exclut toujours pas de se reconstruire. Un transfert de son meilleur joueur reste peu probable… mais pas complètement irréalisable. En le cédant maintenant, à trois ans de l’expiration de son contrat, les Wizards peuvent demander un bon petit pactole.

Caris LeVert, Taurean Prince et trois picks par exemple (celui des Sixers en 2020, ceux des Nets en 2022 et 2024 – protégés top-3 ou non protégés). Washington récupérerait là deux jeunes susceptibles d’intégrer un noyau dur naissant ainsi que plusieurs choix de draft. Dont LeVert, potentiel nouveau visage de la franchise.

Steve Nash a essayé de reformer un duo légendaire à Brooklyn

Les Nets pourraient garder LeVert et le considérer comme la troisième star de l’effectif. L’arrière de 25 ans culminait à 18,7 points, 4,2 rebonds et 4,4 passes cette saison. Avant de faire forte impression en playoffs en passant à 20 pions et plus de 9 caviars. Mais ça reste un joueur moins fort que Beal. Et aussi un tireur moins adroit, ce qui risque de le rendre moins efficace avec KD et surtout Kyrie autour de lui. Alors que la star des Wizards peut s’adapter plus facilement à deux autres mastodontes – même si le « fit » n’est pas parfait non plus.

Pas sûr que Brooklyn aillent vraiment au bout avec ce trio. Mais les Nets pourraient déjà plus facilement prétendre aux finales NBA. Même avec un Durant un peu diminué par exemple. Surtout que Beal serait une belle assurance en cas de blessure de l’un (ou des deux) de ses acolytes en cours de saison. Aujourd’hui, ils sont des outsiders un peu dans le flou. Avec ce « Big Three », ils seront déjà mieux armés pour aller au bout de leurs rêves.

Lire la suite
Préc.1 / 5Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest