CQFR : Steph mène un incroyable comeback, LeVert et Beal flambent pour rien

CQFR : Steph mène un incroyable comeback, LeVert et Beal flambent pour rien

Une très belle nuit NBA avec dix matches au programme et des cartons pour Stephen Curry, Bradley Beal ou encore Caris LeVert.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Suns @ Pistons : 105-110
Wizards @ Celtics : 107-116
Thunder @ Knicks : 101-89
Hornets @ Pelicans : 118-110
Magic @ Rockets : 90-132
Nets @ Grizzlies : 110-115
Jazz @ Bucks : 131-118
Warriors @ Clippers : 115-105
Bulls @ Lakers : 115-117
Raptors @ Kings : 144-123

Stephen Curry on fire

- Même dos au mur, Stephen Curry reste un danger pour les défenses adverses à chaque fois qu’il met le pied sur un parquet. Les Los Angeles Clippers en ont fait les frais hier soir. Ils pensaient tenir le match en main, après une première période à 65 points. Ils comptaient même encore 21 longueurs d’avance dans le troisième quart temps. Mais le double-MVP a alors sorti la sulfateuse : 19 de ses 38 pions marqués dans ce quart temps. Pour recoller à six points à l’entame du quatrième.

Bien lancés, les Golden State Warriors ont alors suivi son exemple pour éteindre les Angelenos. Avec une défense solide, active et impliquée. Andrew Wiggins a bien épaulé Curry avec 16 points. Au final, les Dubs ont dominé la dernier quart pour l’emporter 115 à 105 malgré les 25 points de Paul George et les 24 points de Kawhi Leonard.

- Encore un carton dans le vent pour Bradley Beal. Auteur de 60 points lors du match précédent, l’arrière All-Star des Washington Wizards en a inscrit 41 hier soir. Mais son équipe s’est à nouveau inclinée. Cette fois-ci contre les Boston Celtics (107-116). Parce que Beal était bien esseulé avec un Russell Westbrook limité à 12 points et 4 sur 16 aux tirs.

En face, le duo composé par Jayson Tatum et Jaylen Brown a encore fait régner la terreur. Le premier a marqué 32 points tandis que le second terminait avec 27 unités. Les Celtics décrochent là leur septième victoire en dix rencontres.

Le Ball Game tourne à l'avantage de LaMelo

- Première bataille entre les frère Ball ! Lonzo, l’aîné, affrontait LaMelo, le plus jeune, pour donner du piment à cette rencontre entre les New Orleans Pelicans et les Charlotte Hornets. Et c’est Melo, troisième choix de la draft 2020, qui en sort gagnant. Déjà parce que son équipe l’a emporté (118-110) mais aussi parce qu’il a fait la meilleure impression. Le rookie flirtait avec le triple-double avec 12 points, 10 rebonds et 9 passes. Tandis que son frangin postait 5 points, 2 rebonds et 3 passes.

Les deux meneurs ne se sont pas souvent retrouvés face à face mais LaMelo Ball a tout de même contré un layup de son frère en plus de lui avoir planté un trois-points sur la tronche. Il a contribué à un nouveau succès des Hornets, portés par les 26 points de Gordon Hayward.

Lonzo vs LaMelo : On va enfin savoir qui a le meilleur Ball

- Pas de Kyrie Irving, pas de Kevin Durant mais un Caris LeVert qui flambe. L’arrière des Brooklyn Nets a marqué 43 points hier soir. En vain. Parce que sa franchise a perdu contre les Memphis Grizzlies (110-115), bien menés par Dillon Brooks (24 pts). Notons que les Grizzlies se sont retrouvés sans Jonas Valanciunas, placé dans le protocole COVID-19… en plein milieu de la partie. Mais le Lituanien n’est pas positif au virus, assure son coach.

Le Jazz s'offre un record en faisant exploser les Bucks

- Et un nouveau record pour le Utah Jazz. Opposé aux Milwaukee Bucks, l’une des meilleures équipes à trois-points de la ligue, les Mormons l’ont emporté en battant Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers à leur propre jeu. Avec une pluie de paniers primés. 25 au total pour l’équipe de Salt Lake City. Dont 6 pour Royce O’Neal, 5 pour Mike Conley et Jordan Clarkson.

Donovan Mitchell a lui marqué 32 points, un de plus que Khris Middleton (31) et trois de moins que Giannis Antetokounmpo (35).

- Quand une équipe est en reconstruction, on ne s’attend pas à ce qu’elle gagne nécessairement beaucoup de matches. Pas contre, on la juge sur son envie de bien faire, sur son caractère. Hier soir, les Detroit Pistons ont montré des signes très encourageants en faisant preuve d’une résignation à toutes épreuves. Bien que menés de 23 points par les Phoenix Suns, l’une des meilleures équipes de la ligue depuis le début de la saison, ils ont continué à se battre pour finalement l’emporter après prolongation (110-105).

Jerami Grant était au cœur de ce succès, le deuxième en neuf matches pour la franchise du Michigan, en postant 31 points et 10 rebonds. Blake Griffin a ajouté 16 points, 12 rebonds et 5 passes.

Les Knicks stoppés nets

- Fin de série pour les New York Knicks. Vainqueurs de leurs trois derniers matches, ils ont concédé la défaite contre le Oklahoma City Thunder cette nuit (89-101). Les joueurs de Tom Thibodeau avaient pourtant pris le meilleur départ et menaient après le premier quart temps (24-15). Ils se sont relâchés ensuite, pris de vitesse par un excellent Shai Gilgeous-Alexander (25 pts, 10 rbds, 7 pds).

- Décimé, le Orlando Magic n’a pas pu faire grand-chose contre les Houston Rockets. Les Texans l’emportent assez aisément et très largement (90-132) sous l’impulsion des 22 points de Christian Wood. L’intérieur a aussi capté 15 rebonds tandis que James Harden délivrait 13 passes décisives en plus de ses 15 points.

- Les Los Angeles Lakers ont souffert contre les Chicago Bulls mais ils ont retrouvé le chemin de la victoire (117-115) après s’être incliné contre les San Antonio Spurs la veille. LeBron James a compilé 28 points, 7 rebonds et 7 passes. Dennis Schröder en a ajouté 17 mais en inscrivant plusieurs paniers et lancers-francs importants en fin de partie. Zach LaVine a scoré 38 points pour les taureaux.

- Les Toronto Raptors ont mis du temps à chercher leur deuxième victoire de la saison mais ils l’ont fait avec la manière : en battant un record de franchise. Ils ont inscrit 144 points lors d’un succès éclatant (144-123) contre les Sacramento Kings. Avec notamment 34 unités au compteur pour Fred VanVleet.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest