Les Knicks tapent des Spurs pas très concernés

Les New York Knicks ont stoppé la série de 7 victoires des San Antonio Spurs. Mais Pop semblait plus préoccupé par la gestion de ses stars.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Les Knicks tapent des Spurs pas très concernés

New York Knicks 100-83 San Antonio Spurs

[caption id="attachment_108613" align="alignleft" width="400"] New York Knicks avaient le sourire cette nuit après la belle victoire face aux Spurs.[/caption] Ce coup-ci, Gregg Popovich n’a pas choisi de renvoyer ses stars dans le Texas. Pourtant, la situation était plus ou moins la même que lorsqu’il s’était attiré les foudres (et 250 000 dollars d’amende) de David Stern en n’emmenant pas ses stars jouer contre le Heat. Cette nuit, les San Antonio Spurs jouaient leur 4ème match en 5 soirées, en fin de road trip. Logiquement, ils sont apparus clairement fatigués, alors que Mike Woodson avait demandé à ses New York Knicks de resserrer la vis en défense. Résultat, les Spurs ont mis leur plus faible total de points et se sont inclinés 100-83.
« Ils ont shooté sacrément bien et j’ai bien vu que ça ne passerait pas », expliquait Gregg Popovich. « Tout simplement pas assez de jus et leur défense était trop bonne. Mauvaise combinaison, et après ils ont mis les tirs, ce qui a rendu les choses encore pires. »
Il faut dire que Gregg Popovich n’a pas vraiment non plus insisté. S’il a fait jouer ses stars, il les a aussi largement économisées. Certes, Tony Parker (11 pts, 6 pds), Manu Ginobili (8 pts à 2/10) et même Tim Duncan (11 pts à 4/8 et 6 rbds) étaient loin d’être tranchants, mais Pop n’a clairement pas pris de risque puisqu’aucun des trois n’a atteint les 24 minutes de jeu et que San Antonio était pourtant à seulement 7 pts au début d’un 4ème auquel le Big Three n’a pas participé (Ginobili y a joué un peu moins des deux premières minutes, et basta). Le coach texan, s’il a préféré éviter une nouvelle amende à sa franchise, avait décidé depuis bien longtemps (certainement dès la parution du calendrier NBA) que ce match ne serait pas joué à fond. Et la stupide blessure de Stephen Jackson après trois minutes de jeu n’a certainement rien arrangé. Ces circonstances, les New York Knicks s’en fichaient à vrai dire. Si les Spurs venaient avant tout pour ne pas prendre de risque, les joueurs de Mike Woodson voulait surtout se rassurer. Opération réussie. La défense new-yorkaise était un vrai problème lors des derniers matches et était la cause de leurs 3 défaites en 4 rencontres. Cette nuit, les Knicks ont su retrouver ce qui faisait leur force en début d’année, comme le constatait Woodson :
« Notre défense s’était relâchée lors des 10 derniers matches. On a montré une bonne petite vidéo en mode ‘feel good’ aux joueurs pour leur rappeler comment nous avons démarré la saison, leur rappeler que nous étions n°1 en défense et en attaque. »
S’ils se sont rassurés en défense, les Knicks se sont aussi fait plaisir offensivement, avec une belle prestation collective et une grosse adresse (ils ont réussi à planter 44% de leurs tentatives à 3-pts malgré le 1/6 de Smith). J.R. Smith a collé 20 pts en sortie de banc, Steve Novak en ajoutant 15, alors que Pablo Prigioni a lâché 9 pds, avec une vraie emprise sur le jeu. Du coup, Carmelo Anthony a pu « se contenter » de 23 pts.

Le tournant :

Malgré la fatigue, les Spurs ont réussi à tenir le choc jusqu’à la fin du 3ème quart quand les Knicks leur ont collé un 10-0, avec un alley-oop reverse superbe de J.R Smith pendant le run.

Le chiffre : 23’’52

C’est le temps de jeu exact de Tony Parker et de Tim Duncan. Les deux joueurs ont quitté le terrain exactement au même moment, alors qu’il restait 3’’03 à jouer dans le troisième quart. Les Knicks ne menaient alors que de 7 pts. Ginobili, lui, a joué… deux secondes de plus. Alors certes, les Spurs n’étaient pas forcément bien engagés, mais il y a fort à parier que ça faisait un bout de temps que Pop avait décidé qu’il n’insisterait pas longtemps dans cette rencontre.   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=vpwoazlljXw[/youtube]
SAN ANTONIO SPURS (26-9)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
T. Duncan F 23:52 4-8 0-0 3-4 -2 2 4 6 0 1 1 3 2 2 11
K. Leonard F-G 30:05 3-8 1-5 0-0 -7 1 2 3 2 1 0 0 0 0 7
T. Splitter F-C 27:04 1-4 0-0 5-5 -14 1 2 3 0 3 1 1 3 1 7
D. Green G-F 21:11 3-8 2-6 1-2 -11 1 4 5 1 1 2 0 0 0 9
T. Parker G 23:52 5-11 1-2 0-0 -2 0 3 3 6 0 0 1 0 1 11
S. Jackson 02:50 0-2 0-2 0-0 -1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
B. Diaw 25:39 1-2 0-1 2-2 -13 0 4 4 2 1 2 2 0 0 4
M. Ginobili 23:54 2-10 2-5 2-2 -13 0 1 1 1 3 1 2 0 0 8
G. Neal 23:09 3-11 1-5 5-6 -17 0 2 2 1 1 1 2 0 1 12
M. Bonner 13:53 0-6 0-5 0-0 -8 1 1 2 1 0 0 0 0 0 0
P. Mills 15:16 2-3 1-2 0-0 +3 1 3 4 0 0 0 1 0 0 5
N. De Colo 09:15 4-4 1-1 0-0 0 0 2 2 0 0 0 1 0 0 9
D. Blair DNP - COACH'S DECISION
Totals 240 28-77 9-34 18-21 7 28 35 14 11 8 13 5 5 83
36.4% 26.5% 85.7% TEAM REBS: 9 TOTAL TO: 14
NEW YORK KNICKS (22-10)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
C. Anthony F 35:49 9-20 2-5 3-4 +16 2 6 8 3 1 0 2 0 1 23
M. Camby C 15:35 1-1 0-0 0-0 0 0 6 6 1 2 0 1 1 0 2
T. Chandler C 31:30 3-4 0-0 4-5 +16 3 11 14 4 3 0 3 1 0 10
R. Brewer F 15:53 2-4 2-2 0-0 -2 0 2 2 1 0 0 0 0 1 6
J. Kidd G 20:54 2-5 1-4 0-0 +1 0 2 2 3 1 2 1 0 0 5
A. Stoudemire 20:57 4-10 0-0 2-4 +9 1 1 2 0 2 1 2 0 3 10
J.R. Smith 27:15 9-17 1-6 1-3 +27 2 3 5 3 3 1 0 1 0 20
P. Prigioni 27:19 3-9 0-1 0-0 +16 0 2 2 9 2 3 1 1 0 6
C. Copeland 18:25 1-5 1-2 0-0 -2 1 2 3 2 3 1 2 1 0 3
S. Novak 21:48 5-7 5-7 0-0 +10 0 2 2 0 1 2 0 0 0 15
J. White 04:35 0-0 0-0 0-0 -6 1 1 2 0 0 0 0 0 0 0
K. Thomas DNP - COACH'S DECISION
R. Wallace DND - SORE LEFT FOOT
Totals 240 39-82 12-27 10-16 10 38 48 26 18 10 12 5 5 100
47.6% 44.4% 62.5% TEAM REBS: 9 TOTAL TO: 13
Afficher les commentaires (28)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest