129 BOS
108 ATL
124 CHA
126 NYK
125 BKN
118 WAS
102 CLE
114 MIL
101 PHI
113 IND
97 MEM
100 MIA
- DEN
- OKC
- POR
- TOR
- SAC
- GSW

Nos voeux pour 2018

BasketSessionPar BasketSession Publié

En ce jour de réveillon, on a comme d'habitude décidé de rédiger nos voeux plus ou moins réalistes pour 2018. Bonne année à tous et meilleurs voeux !

- Une finale de conférence Est Boston-Cleveland, pour la dramaturgie autour de l'affrontement LeBron-Kyrie.

- Une ovation spectaculaire pour Isaiah Thomas de la part du TD Garden lors cette même affiche.

- Un vrai plateau de ouf pour la Big3 League : Kobe Bryant, Steve Nash, Eric Micoud...

- Plus de 70 matches joués pour Joel Embiid.

- Une médaille pour les Bleues au Mondial en Espagne. Si possible en battant la Roja devant son public en demi-finale.

- Que les Warriors pissent sur la moquette du Bureau Ovale après leur sacre pendant que Donald Trump est en train de golfer.

- Une équipe française en Euroleague.

- Un match NBA de saison régulière à Bercy. Si possible pas un Sacramento-Atlanta.

- Dirk Nowitzki et Manu Ginobili qui prolongent de quatre ans avec les Mavs et les Spurs.

- Un coude neuf et une rage retrouvée pour Nicolas Batum.

- Un reset pour Markelle Fultz.

- Un reset aussi, le 72e, pour Anthony Bennett.

- Une place de starter pour Frank Ntilikina chez les Knicks.

- Un shoot pour Giannis Antetokounmpo et Ben Simmons, pour que la NBA parte en c*******

- Deux ou trois mois consécutifs sans pépin physique pour Rudy Gobert.

- Les aveux de Kyrie Irving : depuis le début, il nous menait en bateau sur la théorie de la Terre plate et préparait juste un documentaire undercover.

- Gregg Popovich et Steve Kerr annoncent qu'ils prennent du recul à San Antonio et Golden State pour préparer la campagne 2020.

- Que Popovich nomme du coup Becky Hammon au poste de head coach pour préparer sa succession.

- Que les potentiels de lose de James Harden et Chris Paul s'annulent pendant les playoffs. Moins plus moins, ça fait +, non ?

- Que Luka Doncic soit 1st pick de la Draft 2018 pour redorer le blason des méga-prospects européens entaché par Andrea Bargnani en 2006.