OJ Mayo et ses 40 points trop forts pour James Harden (39, 6 et 9)

OJ Mayo a fait un carton hier soir assurer la victoire de Dallas dans le derby du Texas face à Houston.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
OJ Mayo et ses 40 points trop forts pour James Harden (39, 6 et 9)

Houston 109-116 Dallas

C’était le grand retour de Kevin McHale sur le banc des Rockets hier soir, après le décès de sa fille, et tous les joueurs de Dallas sont venus lui donner l’accolade avant de rentrer en jeu. Mais ensuite, les bonnes manières ont pris fin et les Mavs ont tout de suite sorti les armes à l’image d’un OJ Mayo chaud bouillant ! L’arrière de Dallas a signé 16 points dans le premier quart pour lancer son équipe sur les bons rails en prenant 15 points d’avance au bout de 12 minutes de jeu (39-24). On pouvait alors s’attendre à un blow-out dans les règles de l’art, mais c’était sans compter avec James Harden. Le barbu, peut-être un peu échauffé par le carton qu’était en train de réaliser Mayo a alors pris son équipe sur ses épaules pour signer 30 points sur la première mi-temps et permettre aux Rockets de mettre un énorme éclat dans le second quart-temps pour reprendre l’avantage au score à la mi-temps (42-24). Toute la deuxième mi-temps a vu les deux équipes se rendre coup pour coup jusque dans les 5 dernières minutes, durant lesquelles c’est à nouveau Mayo qui a pris l’ascendant en plantant 10 points dans les trois dernières minutes du match. Mais son impact offensif seul n’aurait pas suffi à Dallas pour s’imposer sans une excellente défense sur Harden en deuxième période et l’apport de Chris Kaman (20 pts et 7 rbds malgré une cheville en mauvais état).
« Kaman a montré énormément de courage, rien qu’en acceptant de jouer », saluait Rick Carlisle.   « Il s’est battu et il nous a donné tout ce qu’il avait. De toute évidence, il avait du mal à se déplacer latéralement, mais réussir à scorer autant dans ces conditions, c’est phénoménal. »
Mais malgré tout, c’était bien OJ Mayo le roi de la soirée, d’autant qu’il a profité de ce match également pour battre deux de ses records personnels, aux points (40) et aux rebonds (8).
« Ce qu’il a montré durant les 20 premières, c’est qu’il a la capacité de porter une équipe par moments et c’était vraiment impressionnant », ajoutait son coach.
  [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=vswVl5S6J-w[/youtube]
DALLAS MAVERICKS (10-10)
FIELD GOALSREBOUNDS
POSMINFGM-A3PM-AFTM-A+/-OFFDEFTOTASTPFSTTOBSBAPTS
Da. JonesG-F20:443-70-12-2+40000110008
B. WrightC-F29:554-60-00-0+222463001208
C. KamanC18:359-130-02-2+434702020120
O.J. MayoG42:0215-266-94-4+2017832220040
D. FisherG29:551-51-34-4+180115201007
D. Collison31:483-90-36-6+104454220112
E. Brand14:421-40-00-0-90442200002
Do. Jones08:540-10-00-0+11012002000
V. Carter21:455-122-60-0-514535020012
J. Crowder15:112-71-21-5-152131220016
B. James06:270-10-01-2-41010300011
R. Beaubois00:020-00-00-0-20000100000
J. CunninghamDNP - COACH'S DECISION
Totals24043-9110-2420-25112940242471224116
47.3%41.7%80.0%TEAM REBS: 11TOTAL TO: 12
HOUSTON ROCKETS (9-10)
FIELD GOALSREBOUNDS
POSMINFGM-A3PM-AFTM-A+/-OFFDEFTOTASTPFSTTOBSBAPTS
C. ParsonsF41:586-171-65-6-7281055210218
P. PattersonF-C29:296-80-10-0-2413422021012
O. AsikC19:592-40-02-701672004006
J. HardenG45:4710-174-915-16-706693261039
J. LinG18:052-42-31-2-90223221007
G. Smith02:281-10-00-0-60000200002
T. Douglas34:514-93-62-3+203335110013
C. Delfino35:143-112-102-2+802232010010
C. Aldrich12:091-10-00-2+80331513202
D. CookDNP - COACH'S DECISION
T. JonesDNP - COACH'S DECISION
M. MorrisDNP - COACH'S DECISION
D. MotiejunasDNP - COACH'S DECISION
Totals24035-7212-3527-3843337282681942109
48.6%34.3%71.1%TEAM REBS: 13TOTAL TO: 20
 
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest