Portland : le dilemme JJ Hickson

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle Publié

Trader ou ne pas trader JJ Hickson telle est la question.

Les dirigeants des Portland Trail Blazers et surtout le GM Neil Olshey se trouvent face à un dilemme en ce qui concerne l'avenir de JJ Hickson. Contre toute attente (?), JJ Hickson tourne à un double double de moyenne cette saison avec 12,2 points et 11 rebonds, il est le complément parfait de LaMarcus Aldridge dans la peinture, les fans l'adorent tout comme ses coéquipiers et surtout, les Blazers réalisent une bonne saison et sont en position de jouer les playoffs en avril prochain.

A première vue donc, aucune raison de se poser des questions sur l'avenir d'Hickson au sein sein de la franchise. Mais le problème, c'est que le joueur qui touche actuellement 4 millions de dollars cette saison sera unrestricted free agent à la fin de la saison et vu les stats qu'il affiche cette année, il pourrait largement partir ailleurs pour beaucoup plus. C'est la raison pour laquelle le GM des Blazers hésite entre prendre le risque de déstabiliser son équipe qui marche bien en ce moment ou conserver le joueur et le voir partir avec rien en échange à la fin de la saison.

« Ça serait beaucoup plus facile pour Neil si l'équipe n'était pas dans la course aux playoffs. Tout le monde pensait que ce road trip allait les sortir de la course mais ça les a bien remis dedans et s'il arrive à la deadline dans cette position, il va avoir une décision très difficile à prendre avec un joueur populaire. C'est un choix difficile à faire quand vous êtes au dessus des 50% de victoires », a confié le GM d'une autre équipe de la conférence Ouest à l'Oregonian.

A priori Neil pourrait faire le choix de privilégier le long terme en tradant Hickson pour faire de la place au futur pivot de l'équipe Meyers Leonard et pour récupérer en contrepartie des premiers tours de Draft pour la saison prochaine. S'il décide de conserver Hickson, il aura le salary cap nécessaire pour le resigner selon ses performances éventuelles en playoffs. Les Blazers disposent également d'un tour de draft cédé à Charlotte dans le trade de Gerald Wallace mais protégé jusqu'au 12ème tour.