119 WAS
95 CLE
111 BOS
82 CHI
107 BKN
120 MIA
104 TOR
106 DET
113 MIL
116 MEM
107 MIN
100 NOP
128 OKC
103 NYK
116 PHO
96 SAS
126 LAL
117 POR
118 DAL
68 UTA
111 ORL
106 PHI

Quai 54 : Le résumé du jour 1

BasketSessionPar BasketSession Publié

Quai 54, ce que l'on a retenu de la première journée de compétition

Soleil de plomb, trio d'ambianceurs en forme, intensité extrême du jeu, le Quai 54 a ouvert ses portes samedi pour une 14e édition du côté de la Pelouse de Reuilly. Voici ce que l'on a retenu de cette première journée.

Sur le plan sportif, tous les huitièmes de finale ont été joués. Un premier quart de finale s'est tenu avant le Slam Dunk Contest et a vu Hood Mix, avec Boris Dallo et Ferdinand Prénom pour ne citer qu'eux, dominer le Lossa d'Antoine Eito. Hood Mix a encore une bonne tête de vainqueur cette année.

En huitièmes de finale, on a vu d'autres favoris se dégager. Les Anglais de Midnight Madness, dominateurs face aux Kingz of Congo, La Fusion, évidemment, même privée de quelques membres partis fêter le mariage de Paul Lacombe avant de démarrer leur tournoi dimanche. Attention aux Allemands de Der Stamm, renforcés par Heiko Schaffartzik, la meilleur gâchette de Jeep Elite ces dernières années. Difficile d'évaluer la marge de manoeuvre des Child of Africa, Bismack Biyombo n'ayant pas participé.

Le Cartel, avec Mathias Lessort, son frère et Jordan Aboudou, a une belle carte ajouer aussi avec un effectif hyper athlétique.

On a aimé

- Le Slam Dunk Contest. Sans surprise, Guy Dupuy l'a remporté, mais on ne pensait pas que le plateau sera aussi relevé. Entre le Lituanien Gedas, 1,75m et une détente de feu, l'épatant Jonathan Clark, adoubé par Dupuy en personne comme un "crazy n****" et Etienne Ca (voir plus bas), il y a eu un show de bonne qualité.

- Etienne Ca (21 ans), intérieur de l'Elan Chalon, joueur de Hood Mix. Excellent en 1/8e de finale contre Fame Shame avec des dunks spectaculaires, un gros contre et une intensité générale super intéressante. Un poil plus discret mais efficace quand même en quart de finale face au Lossa d'Antoine Eito. Le garçon a aussi fait le nombre au concours de dunks, mais était un peu trop timide au milieu des trois cracks de la discipline. Une belle découverte qu'on espère voir aussi à son avantage dimanche. Petite info : il est rentré tout seul en métro après le Dunk Contest et avant le début du concert de Young Thug. Il sera donc frais pour le dernier carré.

- Landing Sané (27 ans), pivot de Morabanc Andorr et MVP du seul match disputé par La Fusion jusqu'ici.

- Les mains d'or de Ferdinand Prénom, MVP du quart-de finale entre Hood Mix et Lossa.

- La hargne des Anglais de Midnight Madness. Les gars sont en quarts de finale et en veulent vraiment.

- L'intensité du jeu et l'engagement mis par toutes les équipes sans exception.

- Vegedream, qui a bien mis l'ambiance, sans s'éterniser.

- Le swag de Kevin Razy

 

On n'a pas aimé

- La sortie prématurée de Django Hoops Factory Squad : Une équipe avec nos gars sûrs Angelo Tsagarakis et Sylvain Francisco, entre autres, qui a livré une belle bataille face à la team Lossa d'Antoine Eito, qualifiée la veille lors des qualifications disputées à la Hoops Factory, mais a chuté.

- Le groupe 13 Block, niveau lyrics et flow, c'était bof.

- Les deux heures de retard sur le plan de marche initial.

- Bismack Biyombo s'est contenté de coacher son équipe Child of Africa. On espère le voir dimanche en action.