Les Raptors ont raté Giannis Antetokounmpo d’un rien…

BasketSessionPar BasketSession Publié

En 2013, les Toronto Raptors ont été tout proches de réaliser un deal lors de la Draft NBA afin de sélectionner Giannis Antetokounmpo, qui a finalement atterri aux Milwaukee Bucks.

L'histoire de la NBA se trouve remplie de fameux "et si ?". Les destins des équipes et des joueurs se jouent ainsi très souvent à rien. Prenons le cas des Toronto Raptors. Éliminée cette saison par les Cleveland Cavaliers (0-4) en demi-finale des Playoffs, la franchise canadienne aurait-elle pu rivaliser avec l'équipe de LeBron James en comptant sur Giannis Antetokounmpo dans ses rangs ? Possible. Et les regrets peuvent être réels pour les Raptors, puisque le GM Masai Ujiri voulait miser sur le Grec lors de la Draft NBA 2013. Mais finalement, le patron de Toronto n'a pas réussi à monter un deal pour pouvoir le récupérer.

Oklahoma a empêché Toronto d'avoir Giannis Antetokounmpo

"A l'époque, Masai avait un deal pour Toronto. Je m'en souviens, Masai bossait avec l'Oklahoma City Thunder pour monter un trade. Je crois qu'Oklahoma avait le #10 pick cette année-là (12, ndlr) et a pris Steven Adams. Et une fois qu'OKC a sélectionné Adams, le deal a donc capoté. Si Adams avait été pris avant, Oklahoma City aurait sûrement accepté ce mouvement et Toronto aurait eu Giannis", a assuré Adrian Wojnarowski d'ESPN.

Malheureusement pour les Raptors et heureusement pour les Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo a terminé au #15 pick. Cette histoire démontre encore une fois qu'un petit détail peut changer le futur d'une franchise ou d'un joueur.