Rasheed Wallace : « Je suis revenu pour vous montrer comment un intérieur doit jouer »

Rasheed Wallace est revenu pour sauver le basket.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rasheed Wallace : « Je suis revenu pour vous montrer comment un intérieur doit jouer »
A l’heure qu’il est, Rasheed Wallace n'a pas encore participé au moindre « vrai » entraînement ni au moindre match depuis sa retraite il y a deux ans. Mais ça ne l’empêche pas d’avoir gardé toute sa confiance en lui, surtout en ce qui concerne la qualité de son jeu dos au panier. Tandis qu’il cherche encore à retrouver la forme en enchaînant les exercices de musculation et de cardio-training, il s’est confié au New York Post pour expliquer les raisons de son retour au basket. Et attention, parce qu’il balance
« C’est par passion et aussi parce qu’après avoir regardé la façon dont jouent certains de ces mecs que vous appelez des “grands intérieurs” et qui pourtant ne jouent jamais poste bas, il fallait que je revienne », a-t-il expliqué. « Je voulais vous montrer comment un intérieur doit jouer, à l’ancienne. Vous êtes habitués à tous ces nouveaux trucs de jeunes, qui sautent haut et qui dunkent. Ce n’est pas du basket. Beaucoup de ces jeunes gars ont des appuis catastrophiques. Il est temps de revenir aux bases old-school. »
Il serait intéressant de savoir quels sont les joueurs que Sheed a en tête, mais Blake Griffin, par exemple, vient sans doute de se prendre son premier coup de coude made in Wallace à distance. Heureusement, depuis qu’il a bossé avec Hakeem Olajuwon, Amar’e Stoudemire ne devrait pas se sentir visé, c’est déjà ça. Rasheed Wallace a même expliqué qu’il en avant tellement assez de voir des intérieurs qui ne maîtrisent pas les fondamentaux de leur poste, qu’il avait arrêté de suivre la NBA pour se concentrer plus sur le basket universitaire.
« J’ai arrêté de regarder les conneries qu’ils montrent, j’étais plus intéressé par la NCAA. J’ai l’impression qu’à l’université, les mecs ont plus faim. C’est complètement différent de jouer pour de l’argent ou de le faire avec son cœur. Je ne dis pas qu’en NBA les mecs ne mettent pas de cœur, mais une fois que tu as eu ton argent, ton état d’esprit change alors que quand tu essaie encore de te hisser à ce niveau-là et de réussir, tu as plus la faim. »
C’est peut-être pour ça que le staff des Knicks retarde encore le retour de Sheed sur les parquets, pour qu’il conserve son état d’esprit et sa motivation « d’aspirant » joueur, plutôt que de mec blasé prêt à jouer n’importe où tant que quelqu’un « signe ses chèques »…  
Afficher les commentaires (35)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest