Le combat de Reggie Bullock pour les LGBTQ se poursuit

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

En 2014, Reggie Bullock apprenait le meurtre de sa soeur transgenre. Depuis, le joueur des Pistons combat sans relâche les discriminations envers la communauté LGBTQ.

On a déjà évoqué ici le drame vécu par Reggie Bullock, l'ailier des Detroit Pistons, mais un rappel est nécessaire avec la sortie de ce très beau sujet de Vice Sports (voir la vidéo ci-dessous).

Le 16 juillet 2014, alors qu'il venait de boucler sa première saison en NBA, Bullock a appris le décès de sa soeur Mia. Née Kevin, la jeune femme a été assassinée à Baltimore à cause de ce qu'elle était : une personne transgenre. Depuis, le joueur de 28 ans oeuvre sans relâche pour lutter contre la discrimination et la haine dont sont encore victimes les membres de la communauté LGBTQ aux Etats-Unis.

Dans ce petit documentaire, on l'y voit notamment évoquer sa compréhension progressive de ce que vivait sa soeur, les moyens de lutter contre l'homophobie par le sport et sa participation à la Pride de New York. Un témoignage touchant et important, auquel s'est joint Jason Collins, dont le coming out alors qu'il était encore en activité en 2013 avait fait grand bruit.