Un retour plus difficile que prévu pour Ricky Rubio

Ricky Rubio avait imaginé que son retour après blessure avec les Timberwolves serait plus facile.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Un retour plus difficile que prévu pour Ricky Rubio
He's back, depuis plusieurs semaines maintenant. S'il a commencé par sortir du banc à son retour de blessure en décembre dernier, Ricky Rubio est de nouveau titulaire. De retour dans le cinq de départ depuis quatre matches, le meneur espagnol est néanmoins toujours limité à 28 minutes par match pour ne pas trop solliciter son genou gauche. Si le joueur ne se plaint pas de son temps de jeu, il s'est en revanche montré agacé contre Terry Porter, le remplaçant de Rick Adelman actuellement au chevet de sa femme, qui ne l'a pas fait jouer du quatrième quart-temps face à Brooklyn la nuit dernière (défaite 91-83). Face aux Nets il n'a joué que 24 minutes et Porter a confié la mène à JJ Barea durant la totalité du quatrième quart. Rubio n'a pas caché sa frustration à l'issue du match.
« Oui je suis déçu, mais c'est comme ça. TP a préféré laisser jouer les joueurs déjà sur le terrain. Vous savez je ne sais pas quoi dire », a-t-il confié au Star Tribune.
Porter avait l'intention de sortir Barea après que ce dernier ait reçu un coup à la cuisse. Mais finalement, après un temps mort, le Portoricain a inscrit un panier à 3 points important et Rubio n'est pas rentré.
« Il était chaud et il a rentré ce shoot. C'est la seule différence. Ce n'était rien contre Ricky. Il y a des décisions difficile à prendre en fin de match en fonction de qui est chaud et qui ne l'est pas. On en a juste parlé et on a décidé de laisser JJ », explique Porter.
Le meneur espagnol a indiqué qu'il allait demander une explication à son coach. Le fait qu'il ne soit pas encore remis à 100% pourrait justifier le choix de Porter. Rubio a d'ailleurs confié au Star Tribune dans la semaine qu'il ne pensait pas que son retour allait être aussi difficile. Il manque toujours de force dans son genou et le fait de ne pas disposer de tous ses moyens physique joue beaucoup sur sa confiance.
« J'ai parlé avec des gars qui ont eu la même blessure. Pour mon premier match, ils m'ont envoyés des messages pour me dire  'il m'a fallu trois mois pour revenir et toi tu l'as fait dès le premier match'. Je me sens bien mais j'ai encore des douleurs au genou. Ils me disent que c'est normal. Ils m'ont dit que ça prenait un an, voire un an et demi, avant de ne plus y penser du tout. Il y a des matches où je me sens super bien. Mais parfois, la douleur au genou revient. Je suis assez content d'en être où j'en suis. »
S'il a encore du mal a retrouver son shoot (24,6% !!!), Ricky Rubio a tout de même eu un impact direct dans le jeu des Wolves grâce à son jeu de passe. Depuis son retour (14 rencontres disputées), il tourne à 5 passes décisives par match en 22 minutes. Pas mal pour un joueur qui n'est pas à 100% de ses moyens.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest