La ligue épargne les stars dans l’affaire du commando des Rockets

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Chris Paul et James Harden n'ont pas reçu le moindre match de suspension pour leur implication dans l'après-match rocambolesque entre les Houston Rockets et les Los Angeles Clippers.

La ligue a sévi dans l'affaire de l'expédition punitive des Houston Rockets. Enfin, sévi... Pas sûr que les personnes qui ont examiné l'histoire aient bien pris en compte tous les détails. La tenue d'un match télévisé entre les Rockets et les Clippers a également dû jouer dans la clémence observée pour les joueurs majeurs impliqués dans cet incident. Seuls deux éléments ont été suspendus pour deux matches : Trevor Ariza, considéré comme le plus virulent de la bande, et Gerald Green.

Chris Paul et James Harden, d'abord décrits comme membres du commando, puis comme de simples médiateurs, n'ont pas été sanctionnés. Idem pour Clint Capela, qu'Adrian Wojnarowski avait décrit comme auteur d'une sorte de diversion du côté de la porte principale. Le comité disciplinaire a estimé que les caméras ne montraient pas le pivot suisse comme partie prenante de cette histoire.

Attendons les mémoires de Chris Paul dans 10 ans pour avoir la véritable version de cet après-match rocambolesque.