Malgré son coude cassé, Turiaf ne lâche pas les Wolves

Une fois encore, Ronny Turiaf prouve qu’il est un vrai guerrier.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Quand on se fracture le coude sur le parquet, on peut se dire qu’on mérite un peu de repos. Ce n’est visiblement pas l’avis de Ronny Turiaf qui a choisi d’accompagner son équipe à Cleveland et à New York alors qu’il lui est impossible de jouer.

« Si je n’étais pas venu avec eux, je serai devenu dingue », a-t-il expliqué au startribune.

 

« Je suis tellement heureux d’être dans cette équipe que ce petit incident ne fait que me rendre plus affamé encore. Ça me permet d’apprécier encore mieux le fait d’être ici. J’ai besoin d’être avec mes amis et mes coéquipiers. »

Ronny devait également profiter de son passage à NYC pour prendre rendez-vous avec un médecin afin de pouvoir mieux évaluer sa durée d’absence des terrains. Espérons pour sa santé mentale qu’elle ne sera pas trop longue…

Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest